Plus rapide que le métro, ce téléphérique survolera la région parisienne dès 2025
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Transports en commun / Plus rapide que le métro, ce téléphérique survolera la région parisienne dès 2025
Plus rapide que le métro, ce téléphérique survolera la région parisienne dès 2025
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  06/03/2022 21:33
Plus rapide que le métro, ce téléphérique survolera la région parisienne dès 2025

Le Cable 1 n'est pas encore là, mais on a déjà envie d’arrêter le télétravail pour s'envoler à bord de ses cabines.

Le plus grand téléphérique de France. Le Grand Paris a choisi de tendre un téléphérique au Sud-Est de la capitale pour supprimer les bouchons et faciliter l’accès des travailleurs du Val-de-Marne. Jusqu’ici, il s’appelait Téléval (vous l’avez ?) mais le projet vient de passer un cap. Renommé Câble 1, il se dévoile sur de premières photos et cela donnerait presque envie d’aller au bureau rien que pour voler à 40 mètres au-dessus des villes.

Un passage toutes les 30 secondes. Long de 4,5 kilomètres, Câble 1 reliera donc Créteil et Villeneuve-Saint-Georges en 17 minutes, contre près du double pour le tramway. Le transport sera électrique, inclus dans le Pass Navigo et accessible à tous – contrairement au métro. Cinq stations sont prévues pour le futur “plus grand téléphérique de France” selon Île-de-France Mobilité (IDFM) qui annonce qu’il accueillera jusqu’à 1600 passagers par heure, à raison d’un passage toutes les 30 secondes. Une attente équivalente à celles des télésièges, sauf que vous n’aurez pas à tenir vos bâtons…

https://i0.wp.com/www.gpmetropole-infos.fr/wp-content/uploads/2022/02/Cable-1-4.jpg?fit=1200%2C667&ssl=1

Si Câble 1 remplit sa mission (désengorger le Val-de-Marne) tout en connectant les grands équipements (universités, hôpitaux) du département, le directeur général Laurent Probst en est convaincu : à l’avenir, « il y aura sans aucun doute un Câble 2 et un Câble 3 ».

Le long chemin administratif. Prévu pour une ouverture en 2025, le projet a été validé en 2016 par le conseil d’Île-de-France Mobilités, mais il a fallu attendre 2020 pour que les financements soient attribués et IDFM vient de donner son accord pour l’avant-projet. Cette fois, on sait à qui l’enveloppe budgétaire de 132 millions d’euros sera confiée pour réaliser ce projet dont le cabinet Atelier Schall, qui a présenté les premières vues des abords et stations du téléphérique.

https://media.lesechos.com/api/v1/images/view/62191b493e454635776e35f7/1280x720/0701030184892-web-tete.jpg

Le look des cabines, lui, fera l’objet d’une consultation à laquelle les Grand-Parisiens seront invités à répondre fin mars. Un point important car la « pollution visuelle » est l’un des principaux sujets de rejet de ce projet par les résidents. Mais vu ce que proposent les architectes des autres grandes métropoles internationales, tel le récent téléphérique de Chicago, on a hâte de voir les futures propositions des designers.

Photo de Une non contractuelle : (c) Davis Brody Bond 

Transports en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !