Plus propre que le SP95, le superéthanol séduit les Français : +87% en 2019
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Plus propre que le SP95, le superéthanol séduit les Français : +87% en 2019
Hilaire Picault |  09.12.2019
Plus propre que le SP95, le superéthanol séduit les Français : +87% en 2019

Soit 34 millions de litres d'E85 rien que cette année. Et puisque la demande augmente, l’offre s’étoffe et les stations-service s’équipent.

Record battu. La Collective du bioéthanol – qui rassemble les producteurs de ce biocarburant – a une bonne raison de se frotter les mains et ce n’est pas le froid : au cours des 12 derniers mois, selon le Figaro, la consommation d’E85 des Français a connu une croissance vertigineuse de 87 %. Alors même qu’elle avait déjà augmenté l’an dernier de 55% par rapport à 2017. En arrêtant les compteurs en octobre, la France avait écoulé 34 millions de litres. Conséquence logique, puisque les Français réclament du superéthanol, les réseaux de distribution s’organisent.

Et les Shadocks pompaient… Aujourd’hui quatre sociétés fabriquent le boîtier permettant de s’approvisionner en superéthanol. L’une d’elle, Biomotors, rapporte des résultats enthousiasmants : « Nous avons installé 15 000 boîtiers en 2018 et [en 2019] nous sommes sur un rythme de 2500 installations par mois. » Côté pompiste, on s’adapte.

Chaque jour, deux stations-service supplémentaires se mettent à vendre l’E85 en France.

Un phénomène d’autant plus étonnant que les pompes à essence tendent plutôt à disparaître : il ne restait que 11 000 stations en France, mais 1600 d’entre elles proposent l’E85 à la vente. Cette tendance est la conséquence d’une conjoncture économique défavorable au pétrole et d’une loi passée en 2017 autorisant la conversion des véhicules à essence. Que les pompistes lisent toutefois la suite avant de sabler le champagne.

Une bonne nouvelle ? L’engouement des Français s’explique par le fait que ce carburant est plus vertueux écologiquement et surtout moins coûteux. Le litre est en moyenne à 68 centimes d’euro quand le sans plomb est à 1,50 euro. Faut-il pour autant s’en féliciter ? Pas sûr. À part la Suède, personne en Europe ne suit cette tendance et à l’échelle mondiale, seuls le Brésil et la Thaïlande nous imitent. Les autres automobilistes préfèrent opérer d’emblée une transition vers les motorisations hybrides, au gaz naturel ou électriques. L’avenir dira si l’Hexagone fait figure de pionnier… ou pas.

Carburant station Superéthanol E85

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire