Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Plus proches et moins chères, 5 alternatives à Burning Man

    Le festival considéré comme le plus déglingo au monde se tient cette semaine. Vous en avez marre qu’on vous bassine avec ? Rassurez-vous, d’autres rassemblements, aussi festifs et moins chers, existent à moins de trois heures d’avion de chez vous.

    Avec ses 70 000 participants, sa philosophie du lâcher prise, ses structures incroyables, ses lumières folles, ses fêtes qui durent jour et nuit et nuit et jour, Burning Man occupe le trône du festival le plus incroyable du monde. Mais bon, voilà, si on nous ressasse à longueur d’année ses qualités, quand arrive la dernière semaine d’août, les enthousiastes ne racontent pas forcément à quel point le petit voyage dans le désert américain de Black Rock City coûte un bras : il faut d’abord raquer son billet d’avion jusqu’à San Francisco ou Reno, se rendre au fin fond du Nevada, payer son ticket pour le festival, sans compter toutes les discussions interminables avec des végétariens passionnés et des joueurs de Diabolo.

    Bilan : 3 000 euros minimum, un gros tube d’aspirine et assez de clichés néo-hippies pour vous retapisser la chambre. Et parce que face aux gourous blindés de la Silicon Valley et à leurs mobile homes de prince du Qatar vous passerez toujours pour un manant, on vous a concocté une liste d’alternatives pour éviter de traverser la moitié du globe. Ne nous remerciez pas, c’est pour nous.

    LE SHAMBALA FESTIVAL

    Où : Northamptonshire (Angleterre)
    Quand : dernière semaine d’août

    Shambala, dans le nord de l’Angleterre, se veut le festival british de toutes les utopies. On y rencontre son prochain, on y écoute de la musique mais, surtout, on vient s’engrainer les uns les autres pour réinventer un monde plus durable, plus raisonnable, en commençant là-bas, pendant quatre jours. Vous aurez tout le loisir de refaire l’univers dans des champs de permaculture ou autour d’un apéro binouze  délices d’insectes. L’évènement se veut plus tranquille et moins destroy que le Burning Man, plus centré sur le « bien-être » disent les organisateurs. Allez, allez, à d’autres… Plus d’infos sur le site officiel

    LE NOWHERE FESTIVAL

    Où : Désert de Monegros, Aragon (Espagne)
    Quand : première semaine de juillet

    Si vous avez envie de plonger dans une ambiance qui rappelle ce que devait être le Burning Man d’il y a vingt-cinq ans, quand ce n’était pas encore une énorme usine à gaz, le Nowhere dans le nord de l’Espagne, à même pas quatre heures en voiture de la frontière avec la France, parait le spot tout trouvé. On vit ici une semaine en plein désert, dans l’abri qu’on décide de se construire, loin de toutes conventions. Expression de soi sans limite, auto-responsabilité, absence d’échanges monétaires, ouverture et sens communautaire sont quelques-uns des principes fondateurs qui rythment la vie de cet événement hors norme. Vous pouvez même venir sans vos fringues, vous ne serez pas le seul. Plus d’infos sur le site officiel

    LE BOOM FESTIVAL 

    Où : Geopark Naturtejo Meseta Meridional (Portugal)
    Quand : 22-29 juillet 2018

    Tous les deux ans, le Boom Festival offre à ses participants une semaine de voyage dans un univers qu’on serait tenté de qualifier de green-psychédélique. Ici, on écoute essentiellement de la transe, pris en tenaille entre d’incroyables panoramas, des rivières et des monuments géothermiques. Trois mois avant le début du festival, les organisateurs emploient des jardiniers spécialistes de permaculture qui ornent le site de structures en verdure spécialement créées pour l’occasion. La musique est souvent le lien entre les participants mais clairement on vient aussi pour reconnecter avec la terre, l’air et l’eau. En prenant du LSD ou non. Plus d’infos sur le site officiel

    LE MIDBURN

    Où : Désert du Néguev (Israël)
    Quand : dernière semaine de mai

    Avec l’AfrikaBurn en Afrique du Sud, le Midburn est considéré comme le digne héritier du Burning Man. Si vous voulez vivre une expérience aussi intense que celle du désert du Nevada, mais à seulement trois heures d’avion de Paris, c’est là que vous devez vous rendre. Exactement comme aux États-Unis, les burners passent l’année entière à penser au festival et à le préparer. Ici, on amène tout en prévision de sa semaine : eau, nourriture, abris, vélos, outils… Pendant une semaine, on oublie l’argent. Tout passe par le troc, l’échange et la compassion. On danse comme jamais. On se noie dans les teintes du désert. On se fait des amis pour la vie. Plus d’infos sur le site officiel

    LE KAZANTIP

    Où : Crimée (Ukraine)
    Quand : tout le mois d’août

    KaZantip, également surnommé « République KaZantip », est un festival international de musique électronique et de dance qui se tient depuis vingt-cinq ans, un mois durant, sur l’une des plus belles plages de la mer Noire. L’événement créé par un mystérieux fêtard se veut depuis toujours comme une utopie de l’Est. Apparu au lendemain de la chute de l’URSS, on vient ici pour danser jusqu’à perdre conscience, dans une ambiance particulièrement détonante où la jeunesse dorée de Moscou côtoie des clubbers venus de tous les anciens États soviétiques, des Balkans et dans une moindre mesure d’Europe occidentale. Alternative absolue au clinquant des clubs d’Ibiza, KaZantip tient du Burning Man dans le sens où vous pourrez passer des jours et des jours sur cette plage, en vous récréant une bulle dans laquelle vous danserez vingt-quatre heures sur vingt-quatre si le cœur vous en dit, entouré de dix mille personnes. En revanche, on vous prévient, on ne vous donne aucune assurance quant à votre santé mentale au sortir d’une telle expérience. Plus d’infos sur le site officiel

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.