Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    La plus grande serre tropicale au monde sera française

    Plus surprenant encore, cette réserve végétale nommée « Tropicalia » sera construite dans le Pas-de-Calais, d’ici 2021.

    Un écrin de paradis. Essayez d’imaginer ça : une cascade de 25 mètres de haut au milieu de 20 hectares de flore tropicale. Des arbres géants, des fleurs multicolores sur lesquelles se posent des papillons exotiques et glissent des reptiles. Un lac de la taille d’une piscine olympique où viennent se désaltérer des oiseaux des pays chauds. Le tout juste à côté de Berck, dans les Hauts-de-France donc. Comme un ch’tit coup de chaud, là…

    Aimer le Monde. Ce projet imaginé par le cabinet d’architectes Coldefy & Associés avec les ingénieurs de Dalkia (groupe EDF) va coûter la bagatelle de 50 millions d’euros. Sa mission : retranscrire et préserver ce biodôme afin que nous puissions le découvrir au plus près. Et en tomber amoureux ? Sans doute, car voilà le moyen le plus agréable de nous sensibiliser à la déforestation sauvage en Amazonie par exemple.

    « [Le visiteur] sera amené à déambuler sur le kilomètre pédestre qu’offrira la serre tropicale, autour de papillons, à passer sous de grandes cascades d’eau, à toucher des poissons. » Cédric Guérin, président de Tropicalia.

    26°C toute l’année. Le Nord n’est pas exactement réputé pour être la région la plus chaude, alors Tropicalia va mettre les bouchées doubles : la serre profitera à la fois de géothermie, puisque le dôme sera semi-enterré, et d’un effet de serre qu’une super isolation conservera entièrement. Denis Bobillier, directeur technique de Dalkia, décrit comment ce coup de force énergétique est possible : « Nous avons conçu un double dôme producteur de sa propre énergie, capable de maintenir l’ambiance tropicale quel que soit le climat extérieur car l’un des principaux enjeux pour la performance de la serre est son système de chauffage. »

    Effectivement, avec 60 m de long sur 4 m de large, ce n’est pas un toit comme les autres. Il est oublé à l’intérieur par une structure en ETFE, un copolymère translucide hyper résistant capable de supporter des super-températures. Résultat : la chaleur produite pourra même être redistribuée aux bâtiments et infrastructures alentours. Vous avez bien compris : la serre tropicale va chauffer Berck.

    Les travaux ne commenceront qu’au début 2019 pour une ouverture en 2021. Le temps pour Dany Boon de trouver comment intégrer cobras et palétuviers dans son prochain film…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.