Plus de PV, plus de voitures radar privées : le projet du gouvernement pour 2021
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Plus de PV, plus de voitures radar privées : le projet du gouvernement pour 2021
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  14/12/2020 10:47
Plus de PV, plus de voitures radar privées : le projet du gouvernement pour 2021

Après une "année blanche" niveau verbalisation en 2020, en raison des confinements successifs, le gouvernement souhaite visiblement faire passer la seconde aux déjà très décriées voitures radar privées. Une bonne nouvelle, vraiment ?

2021, on accélère. Ralentissez, elles reviennent. Qui ? Les voitures radar privées. Expérimentées depuis 2018 dans plusieurs régions françaises, et confiées à des sociétés privées comme Mobiom pour délester les forces de l’ordre de cette tâche ingrate, ces contrôleurs de vitesse en mouvement devraient être multipliés par six, si l’on en croit nos confrères d’Auto-Moto. Une vraie surprise lorsqu’on sait que leur efficacité reste encore largement à prouver. Des contrôles réalisés en 2019 en Normandie, l’une des régions test, prouvaient que seulement 2000 PV avaient été dressés — soit 10 infractions par jour. Un score pas au niveau des investissements consentis : on parle de 3,1 millions d’euros dépensés par le gouvernement pour les 26 voitures pilotes dans la Manche, soit 120 000 euros par véhicule.

Techniquement, et pour l’heure, ce sont surtout les excès de vitesse excessifs qui sont dans le collimateur. Le radar mobile se déclenche dès 146 km/h sur l’autoroute, 124 km/h sur une voie rapide et 61 km/h en agglomération. Jusque-là à l’état de prototype, ces voitures devraient, si l’on en croit le projet de loi de finances 2021, augmenter notablement. À court terme, ce sont 450 véhicules qui devraient rouler partout en France, dont la moitié conduits par des entreprises privées. Soit, au total, six fois plus qu’actuellement.

Résultat de recherche d'images pour ""voitures radars privées""

À noter deux “bonnes” nouvelles supplémentaires : la gestion par les sociétés privées donnera plus de temps à la police nationale pour d’autres tâches (les véhicules gérés par des chauffeurs tiers roulent actuellement trois fois plus longtemps). Et également l’arrivée du radar tourelle en centre-ville, aussi bien capable de verbaliser les excès de vitesse que les feux rouges grillés. À terme, ils devraient aussi fliquer le non-port de la ceinture et les conducteurs téléphonant au volant. L’État, quant à lui, ambitionne de déployer un total de 4700 radars, tous types confondus, sur le territoire. Bonne année ?

mobilité intelligente radars voiture radar

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !