Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Quand votre plaque d’immatriculation devient un numéro de téléphone

    Wappywap, c’est le nom d’un réseau social dédié aux automobilistes. L’intérêt principal, c’est qu’il permet de contacter un propriétaire en temps réel, en cas de sinistre ou de mauvais stationnement. On like.

    Fini la Cibi. Avant pour interpeller quelqu’un sur l’autoroute ou sur le périph, vous aviez deux solutions : la Cibi, ou l’ouverture de la fenêtre de votre voiture pour crier. Les solutions pour rentrer en contact avec d’autres automobilistes étaient donc, comment dire, limitées. C’est ce problème terriblement contemporain qu’une société belge a souhaité résoudre en créant WappyWap, rien de moins que le premier réseau social dédié aux conducteurs qui n’ont pas le 06 de la voiture devant eux. Pour communiquer, les « Wappers » utilisent simplement la plaque d’immatriculation, elle-même reliée au smartphone des propriétaires du véhicule.

    Régler un problème, faire connaissance… L’intérêt de cette application (gratuite en plus), c’est qu’elle permet d’un coup d’un seul de régler plusieurs problèmes : prévenir un automobiliste que sa voiture a été forcée, l’avertir d’une fuite d’huile ou d’essence ou l’informer qu’une place de parking est disponible deux rues plus loin, ou que la fourrière s’apprête à enlever son véhicule… les options sont infinies. L’idée de la société belge Pressinvest, on l’imagine, devrait rapidement s’imposer un peu partout. D’autant plus qu’elle s’inspire évidemment des plaques d’immatriculations à message des voitures américaines, parfois plus improbables les unes que les autres.

    Le réseau des autos. Wappywap, dit le Facebook du quatre roues, a pour ambition de devenir le réseau social de la mobilité. On imagine déjà, au delà des situations critiques comme les accidents, les intérêts cocasses d’une telle appli : proposer à un conducteur de racheter sa voiture, se distraire en envoyant des messages quand on est coincé dans un bouchon, voire même tenter la drague après avoir eu un coup de foudre autour d’un échangeur d’autoroute. Qui sait, c’est peut-être même le futur Tinder du quatre roues que vous êtes en train de télécharger…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.