Pire que des radars, ces robots policiers patrouillent en Chine
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Pire que des radars, ces robots policiers patrouillent en Chine
Hilaire Picault |  8 jours
Pire que des radars, ces robots policiers patrouillent en Chine

Caméras, reconnaissance faciale et lien permanent avec le commissariat... Bien sûr, c’est pour le bien des automobilistes promet Pékin.

À Handan, dans le nord de la Chine, la police peut désormais compter sur de nouvelles recrues pour assurer la sûreté des routes : des robots arborant fièrement le bleu et le jaune fluo vont patrouiller pour mieux guider les automobilistes et faire gagner du temps aux policiers. Globalement, leur mission consiste, en plus d’améliorer la sécurité sur la route, à éviter les bouchons. Dans un pays où les applications sont très contrôlées, on se doute que Waze et Mappy ne sont pas ouverts à tous.

Selon les infos transmises par l’agence de presse publique Xinhua et reprises par le Daily Mail, il existe trois modèles de ces agents robotiques, avec des fonctions différentes. Le premier est un véritable petit agent de police, imitant même sa casquette et son gilet. Parfaitement autonome, il se promène en scrutant le trafic.

À la moindre infraction constatée, sa caméra envoie les images au poste.

Le second robot sera installé proche des grands axes pour répondre aux questions des conducteurs et les guider en fonction du trafic en affichant des infos sur son écran. En faction, tout comportement suspect dont il serait témoin sera automatiquement retransmis aux autorités. Les derniers robots se déplacent pour prévenir les automobilistes que des accidents ont eu lieu et qu’ils doivent être prudents ou suivre une déviation. Sans surprise, ils sont aussi munis de caméras.

Les trois types de “RoboCop” sont reliés à une base de données où sont stockés les visages et infos des contrevenants déjà alimentée par plusieurs réseaux de vidéo-surveillance comprenant plus de 200 millions de caméras. Les criminels sont plus rapidement reconnus et suivis à travers tout le pays pour être arrêtés sans délai.

Quant aux automobilistes contrevenants, on imagine qu’ils seront bannis de plusieurs services publics comme la Chine l’avait annoncé, interdisant l’accès aux transports publics en plus de ne plus pouvoir circuler en voiture. Une double peine qui donnerait presque de la sympathie pour nos radars tourelles français.

Résultat de recherche d'images pour "concrete grinder"

https://cdn1.ntv.com.tr/gorsel/teknoloji/robot-trafik-polisleri-goreve-basladi/cin-robot,yZ5j3mrVv0y5fSal_oCccg.jpg?width=960&mode=crop&scale=both&v=20190808155509162

https://i.dailymail.co.uk/1s/2019/08/07/16/17004416-7332789-image-a-79_1565193384830.jpg

Chine Police Reconnaissance faciale Robot

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire