Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    La pire journée pour rouler en Île-de-France ? C’est le jeudi

    Si vous adorez perdre 3 heures le matin sur le périphérique et klaxonner en hurlant pas la fenêtre, maintenant vous savez quel jour prendre votre voiture.

    De pire en pire. Selon une étude d’Inrix Traffic Scorecard, les Français passent en moyenne 28 heures par an dans les embouteillages. Un peu plus d’une journée complète, en somme. Et à votre avis quelle ville retrouve-t-on sur la première marche du podium ? Oui, c’est gagné : Paris. Dans la capitale et ses environs, les conducteurs passent pas moins de 45 heures à l’arrêt ou quasi. Et apparemment il y a fort à parier pour que ce soit un jeudi. C’est ce qui ressort d’une étude sur la circulation menée par V-Traffic en région parisienne à partir des données de 1,4 million d’automobilistes. On y apprend également qu’en 2017, et sans surprise, les bouchons franciliens étaient en augmentation de 10% par rapport à 2016. À la question « A-t-on déjà aussi mal roulé dans la capitale ? », la réponse est donc non.

    Résultat de recherche d'images pour "embouteillage stress"

    Jeudi noir. Pourquoi ce jour ralentit-il les conducteurs plus que les autres ? V-Traffic l’explique par le fait qu’il s’agirait du jour préféré des Parisiens pour partir en week-end anticipé ou en congés. Moralité : 130 kilomètres d’embouteillages chaque jeudi sur les 800 kilomètres de route entourant la ville-lumière (ou ville-bouchon, surtout). L’info reste néanmoins à relativiser, puisque le vendredi soir resterait encore le pire créneau pour sortir de Paris, avec un record de 159 kilomètres de routes saturées aux heures de pointe (voir schéma ci-dessous).


    Faut-il rouvrir les quais de Seine ?
    En détail, sur les zones les plus bouchées, c’est le tronçon situé entre la Porte de Bagnolet et la Porte de Bercy qu’il faut absolument éviter. Hasard ou coïncidence, pile à l’endroit où les voies sur berge ont été fermées par Anne Hidalgo afin d’installer cette large zone piétonne tant décriée par les conducteurs. Cette semaine, l’annulation de cette piétonnisation a justement été confirmée en appel par la cour administrative. Une fois tous les recours tentés par la Mairie de Paris pour annuler cette annulation (sic), peut-être un « premier pas » vers moins de temps perdu dans les voitures ?

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.