Pigeon, l'appli de Google pour ne plus jamais rater les transports en commun
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Pigeon, l’appli de Google pour ne plus jamais rater les transports en commun
Hilaire Picault |  21.11.2019
Pigeon, l'appli de Google pour ne plus jamais rater les transports en commun

Oui, l'appli s'appelle vraiment comme ça. Mais certains l'ont déjà renommée "Waze des transports en commun".

À tire d’ailes. Rien de pire que de courir pour se rendre compte une fois sur le quai que votre bus est bloqué dans les bouchons. Pour vous éviter cela, Google lance “Pigeon”, un nouveau réseau social pour savoir si d’autres usagers sont debout dans une rame blindée ou attendent toujours leur bus, deux arrêts avant vous. L’appli envoie aussi des notifications chaque fois qu’il y a des accidents, des déviations ou une grève sur des services que vous utilisez.

Mais Pigeon ne se contente pas de jouer l’oiseau de mauvais augure avec ses mauvaises nouvelles ; il propose des alternatives, substituant une ligne de bus à un métro par exemple. Personnalisable en fournissant vos adresses de domicile et lieux de travail ou vos itinéraires habituels, l’appli saura vous prévenir s’il faut partir plus tôt ou décaler votre trajet.

De haut vol. Après avoir été le premier à expérimenter la voiture autonome (bien avant Waymo) et avoir réinventé la cartographie en ligne avec Maps, Google continue d’innover pour la mobilité. Récemment, le GAFA a acquis Waze pour profiter de son approche novatrice : collecter les infos en direct auprès des automobilistes et les centraliser en temps réel. Avec Pigeon, cette politique s’applique cette fois aux usagers des transports en commun.

Parti d’un algorithme affinant les recherches “locales” sur Google, Pigeon a mué en une cartographie collaborative l’an dernier pour aider les usagers du métro de New York. « Les utilisateurs de Pigeon de chaque ville auront accès à des informations que les autres applications de transports en commun ne fournissent pas, promet Google. Comme l’affluence en temps réel, des incidents inattendus et explications des retards. »

Vous piaffez d’envie ? Le service ne fonctionne pour le moment que sur iPhone et fournit les indications de trafic de six grandes villes américaines (évidemment San Francisco et New York mais aussi Boston, Chicago, Los Angeles et Washington DC). Google a toutefois annoncé que le service serait étendu au monde entier. On peut même déjà s’abonner pour attendre la version Android. À moins que cette version bêta ne finisse par intégrer ses autres appli, Waze et Maps…

Appli google Transport en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire