Peut-on encore prendre les transports en commun sans être vacciné ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Peut-on encore prendre les transports en commun sans être vacciné ?
Robin Ecoeur |  06/01/2022 18:02
Peut-on encore prendre les transports en commun sans être vacciné ?

Le jeudi 6 janvier, les députés ont adopté le projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire. Une entrée en vigueur du « pass vaccinal » est espérée, du côté du gouvernement, pour le 15 janvier. Celui-ci, qui remplace le « pass sanitaire », sera alors obligatoire pour accéder à certains lieux, comme les restaurants ou les cinémas. Mais sera-t-il obligatoire dans les transports ? On fait le point.

5 millions de Français.e.s qui restent à quai ? En France, environ 5,1 millions de personnes ne sont pas vaccinées. Et plusieurs autres millions n’ayant pas complété leur schéma vaccinal doivent encore recevoir une dose, voire deux.

Contrairement au pass sanitaire, ce « pass vaccinal » n’autorisera plus l’accès à certains lieux ou événements sur la présentation d’un test négatif : seule la preuve de vaccination fera foi. Si les modalités exactes ne sont pas encore connues (le « pass vaccinal » marchera-t-il si une personne n’a qu’une seule dose et un test négatif ? Faudra-t-il avoir obligatoirement fait la dose de rappel ?), ce nouveau passeport devrait entrer en vigueur au plus tôt au 15 janvier après un passage mardi 11 janvier devant le Sénat.

Si l’on sait déjà que les lieux concernés par le pass sanitaire le seront aussi pour le « pass vaccinal », comme les restaurants, les cinémas, les salles de sport ou encore les théâtres, quid des transports en commun ?

Mobilité à deux vitesses. Interrogé par Capital, le cabinet de Jean-Baptiste Djebbari, le ministre délégué aux Transports, a indiqué que « les transports concernés [par le « pass vaccinal »] sont les trains, les avions domestiques, les bus, les cars et le covoiturage ». La réponse reste vague, mais a priori, les transports soumis au « pass sanitaire » le seront aussi pour ce nouveau pass. Les TGV devraient logiquement être concernés, comme les vols intérieurs et les bus longue distance. Libération précise que les « transports publics interrégionaux » sont dans la liste, sans donner plus de détails. Il est probable que certains trains Intercités soient soumis aux nouvelles règles, même si cette information reste à être confirmée par le gouvernement. À noter qu’un test négatif pourra quand même permettre de prendre un transport interrégional en cas d’un « motif impérieux d’ordre familial ou de santé ».

Par contre, les transports en commun d’une ville (trams, métros, bus, etc.) ne seront pas concernés par le « pass vaccinal » puisque qu’ils ne l’étaient pas par le « pass sanitaire », tout comme les Transiliens en Île-de-France et les TER. Le casse-tête pour savoir dans quel train monter peut commencer.

Transports en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !