Peur de l’avion ? Cet aéroport propose de caresser des chiens pour se détendre
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Peur de l’avion ? Cet aéroport propose de caresser des chiens pour se détendre
Hilaire Picault |  26.02.2020
Peur de l’avion ? Cet aéroport propose de caresser des chiens pour se détendre

Grattouilles, léchouilles et détente garanties. Un cochon est aussi disponible, si vous êtes du genre difficile.

No stress. En pleine crise de coronavirus, il y a de quoi être tendu à l’idée de monter en avion. Mais même sans cela, des centaines de passagers sont rongés d’angoisse en pensant au risque infinitésimal de s’écraser. À l’aéroport international de San Francisco (dit « SFO »), le staff fait son max pour éviter le stress inutile. Une équipe spéciale est même dédiée au bonheur : on l’appelle la « Wag Brigade » et elle est constituée de 22 chiens à papouiller ou caresser pour faire passer ses émotions.

Responsable bonheur. Ne riez pas, il s’agit de véritables animaux thérapeutiques, formés et assermentés par l’Animal Assisted Therapy Program de la SPA locale. S’ils ne font rien de particulier à part rôder entre les salles d’attente, ces psychologues à quatre pattes ont une véritable mission. Dès qu’un avion est retardé ou annulé, la meute est lâchée dans le terminal afin de faire redescendre la pression.

« Des études scientifiques ont démontré que les animaux nous rendent plus heureux et aident à rester en bonne santé, rappelle leur responsable, Jennifer Kazarian à Bored Panda. Caresser un chien augmente le niveau d’ocytocine, l’hormone responsable du bonheur, et fait tomber nos niveaux de cortisol, l’hormone du stress et de l’angoisse. »

Ces animaux toujours de bonne humeur qui adorent se costumer pour vous faire marrer sont des stars. D’ailleurs chacun a son propre compte Instagram.

Ce curieux service a été lancé à SFO fin 2013 mais il y eut des précédents. « L’idée d’introduire des chiens thérapeutiques dans les aéroports est née après le 11 septembre, quand un employé de l’aéroport de San José a amené son chien pour atténuer les inquiétudes et l’anxiété des passagers. » Depuis, l’initiative a été imitée à plusieurs reprises. À San Francisco, les toutous ont déjà changé quelques fois. Surtout, l’équipe a intégré une truie nommée Lilou il y a peu. Si l’on en croit le site officiel de la Wag Brigade, elle est 100% hypoallergénique, sait faire la ola, se tenir sur ses sabots arrières et peut jouer un peu de piano. Bon, en fait d’accord, vous pouvez rire.

https://www.instagram.com/p/B8SKounBItY/?utm_source=ig_web_copy_link

https://www.instagram.com/p/B819zTiBiRg/?utm_source=ig_web_copy_link

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire