Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Perceuse, maquillage, cours d’oenologie … tout s’échange !

    L’économie collaborative semble séduire presque tout le monde, entraînant dans son charme, de nouvelles façons de partager

    Prêter un objet, partager un trajet ou encore accueillir des inconnus sur son canapé ? A présent nous pouvons aussi s’échanger des services et contribuer au dynamisme de sa ville ! L’économie collaborative semble séduire presque tout le monde, entraînant dans son charme, de nouvelles façons de partager…

    L’intérêt n’est plus de détenir, mais d’utiliser. Et d’utiliser à travers un échange humain. Il y a quelques années le covoiturage et le couchsurfing apparaissaient comme les innovations d’une tendance à la consommation collaborative. Aujourd’hui se moquer du collègue qui passe ses vacances dans un hôtel all inclusive est chose courante : la tendance est devenue la norme. Logements, voitures, cafetière ou perceuse, campings cars et même bateaux, tout s’échange.
    Si les plateformes de cette récente forme d’économie vantaient il y a encore peu l’aspect pécunier, elles misent à présent sur le besoin citoyen d’authenticité et de “vivre ensemble”.

    De l’entraide pour tous les besoins

    “Vivre ensemble”, c’est ce que recherchent les utilisateurs de Bulb in Town. Sous forme de crowdfunding ce site incite les habitants à s’investir dans la vie locale, à travers le financement participatif de projets. En soutenant la création d’un bar à vin près de chez eux, les bordelais peuvent, en contrepartie, bénéficier d’un an de conseil en œnologie.
    Le tourisme continue à être l’un des acteurs principal de cette tendance. Il est maintenant possible de pratiquer des activités authentiques, avec des résidents des quatre coins du monde, via GoodSpot. Rendez-vous chez nous vous propose ballades et découvertes typiquGoodSpot. Rendez-vous chez nous vous propose ballades et découvertes typiques emmenées par des locaux qui connaissent parfaitement leur région. Rendez-vous chez nous vous propose ballades et découvertes typiques emmenées par des locaux qui connaissent parfaitement leur région.

    Presque tous les consommables, produits comme services, semblent avoir trouvé leur exploitation collaborative. Maquillages, produits de beauté et conseils s’échangent sur Troc My Baby ; les amateurs de littératures se retrouvent sur Bibliotroc ; fini le gaspillage alimentaire et bienvenue au prêt de jardins potagers avec Troc Alimentaire…Bibliotroc ; fini le gaspillage alimentaire et bienvenue au prêt de jardins potagers avec Troc Alimentaire…Troc Alimentaire

    Initie moi à la guitare, je t’apprendrai à dessiner un mouton

    Avec la naissance de toutes ces thématiques d’économies collaboratives, ont germé des plateformes d’entraides globales entre particuliers, comme Indigo. Créé il y a quelques mois, ce portail social permet l’échange de services : donne-moi un cours de musique, je t’aiderai dans tes démarches administratives. Ces “coups de mains”, à travers leurs modes et leurs régularités d’interactivités, permettent un retour au troc et une évacuation de la relation financière.

    Sur YakaSaider on ne s’échange pas des compétences mais du temps. Une heure de garde d’enfants équivaudra à une heure de coaching culinaire. Ce système de compteur nous permet d’offrir et d’obtenir sans besoin de réciprocité.

    En plus d’inventer de nouvelles activités d’intervention, l’économie collaborative se réinvente dans ses propres utilisations. De nombreux citoyens ont fait le pari de la solidarité, comme ces centaines d’européens qui hébergent, dans une gestion airbnbienne, réfugiés et migrants, via la plateforme Comme A La Maison.

    De quoi réinventer notre rapport à l’autre ?

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.