Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    2 minutes de lecture

    Pédaler une heure à la maison et produire 24h d’électricité

    L’invention géniale d’un milliardaire indien qui a enfin trouvé comment rentabiliser le vélo d’appartement.

    On connaissait les prisonniers qui pédalaient pour produire de l’énergie et gagner des remises de peine au Brésil. On se souvient des vélos d’appartement qu’on a vu prendre la poussière chez tonton ou solidement planqués sous une housse. Et voilà que soudain tout s’éclaire. On peut désormais produire un peu d’électricité pour sa petite maison, rien qu’en pédalant.  

    Cette idée simple et belle nous vient d’un milliardaire indien, Manoj Bhargava. Connu pour être le créateur d’une célèbre boisson énergisante américaine, la « 5-hour », ce richissime homme d’affaires a décidé d’investir ses milliards dans un projet à utilité mondiale : le vélo « Free Electric », créé par sa compagnie Billions in change, qui permet de fournir suffisamment d’énergie à une maison pendant 24h.

    Comment ça marche ? L’idée est venue à Manoj Bhargava quand il s’est rendu compte que 3 milliards de personnes sur Terre sont partiellement ou totalement privées d’électricité. Moralité, le « Free Electric » se compose (évidemment) de 2 pédales, mais aussi de 24 ampoules, d’un ventilateur, d’un chargeur de téléphone et d’un chargeur de tablette. Incroyable, non ?! De plus, cet objet révolutionnaire s’adapte à tous les climats (même les coins les plus reculés de la planète) et un simple réparateur de bicyclette peut le remettre en selle en cas de souci.


    Autre points forts : le prix. 
    Le milliardaire propose une fourchette de prix entre 0 et 250$, selon les revenus du foyer. Pas cher, utile et aussi un bon moyen pour pratiquer une activité physique régulière. Sachez que pédaler pendant 1h à un rythme moyen vous permettra d’éliminer entre 350 et 400 calories (et davantage à un rythme plus soutenu, 500 à 600 calories). Quant au milliardaire, sachez qu’il ne compte pas s’arrêter là et travaille également sur une seconde version plus travaillée et esthétique pour le marché américain, pour un tarif compris entre 1 200 et 1 500$.

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.