Une patate martienne pourrait mettre fin à la famine sur Terre
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Une patate martienne pourrait mettre fin à la famine sur Terre
Henri Presson |  15.03.2017
Une patate martienne pourrait mettre fin à la famine sur Terre

Afin de pouvoir nourrir l'équipe d'astronautes qui partira sur Mars, la NASA a lancé des expériences agronomes autour d'une pomme de terre. Et si elle peut pousser sur Mars, elle peut aussi nourrir des pays arides et affamés sur Terre !

De la terre à l’espace. Savez-vous qu’à Lima, au Pérou, il existe un Centre international de la pomme de terre (CIP) ? Le lieu choisi n’est pas anodin puisque la patate est originaire des Andes. Mais il faut regarder bien plus haut que la terre aujourd’hui : la NASA a chargé le CIP de créer un tubercule de pomme de terre capable de pousser dans les conditions extrêmes de la planète Mars. Good news : vendredi 10 mars, les scientifiques ont annoncé des « résultats préliminaires encourageants ».

La patate de Mars. Le CIP cultive actuellement des pommes de terre sous un dôme reproduisant l’ensoleillement, la composition et la pression atmosphérique de Mars. Pour réussir cet exploit, les chercheurs n’utilisent pas une « Bintje », une « Bleue d’Auvergne » ou toute autre variété commune de pomme de terre mais un tout nouvel hybride capable de croître dans les sols les plus hostiles et spécialement conçu pour cette mission.

Space purée & frites africaines. Ces résultats offrent aussi de belles perspectives dans le combat contre la faim dans le monde. La pomme de terre martienne, particulièrement résistante, pourrait être cultivée dans des pays pauvres aux sols arides, sauvant ainsi la vie de milliers de personnes victimes de malnutrition. Patience toutefois, l’expérience du CIP doit encore durer cinq ans… Avis aux lecteurs gourmets : on ne sait pas encore si ces « pommes de mars » seront meilleures cuites à la vapeur, en papillote ou en robe des champs.

Agriculture Famine food

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire