Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Pas de Pokémons aux JO, les sportifs sont déprimés

    L’app n’est pas encore sortie au Brésil

    Les athlètes des JO sont en plein bad mood : il n’y a pas un seul Pobad mood : il n’y a pas un seul Pokémon dans tout : il n’y a pas un seul Pokémon dans tout le village olympique. L’appli n’est tout simplement pas encore dispo en Amérique latine.

    Entre la pollution, les accusations de dopage, le virus zika, ou les galères du village olympique, les problèmes de Rio à quelques heures des Jeux Olympiques s’empilent. Et pour ne rien arranger, les organisateurs ont constaté une énième complication : il n’y aJeux Olympiques s’empilent. Et pour ne rien arranger, les organisateurs ont constaté une énième complication : il n’y a pas de Pokémons à Rio ! Dès leur arrivée sur le sol brésilien, les sportifs ont fait part de leur incrédulité. Comme Joe Clarke, champion de kayak britannique : « Pas de Pokémon sur le site olympique de Deodoro ! Où au Brésil !?? »Joe Clarke, champion de kayak britannique : « Pas de Pokémon sur le site olympique de Deodoro ! Où au Brésil !?? » « Pas de Pokémon sur le site olympique de Deodoro ! Où au Brésil !?? »

    Certains sportifs semblent totalement accros. Chez Détours, on s’est même demandé si certains n’avaient pas ajouté le jeu à leur entraînement. La plongeuse américaine Abby Johnston en rajoute une couche : “Vous voulez savoir Abby Johnston en rajoute une couche : “Vous voulez savoir quelle est la pire chose à prorpos du village Olympique ? Il n’y a pas de Pokémons. Sinon, c’est incroyable.”“Vous voulez savoir quelle est la pire chose à prorpos du village Olympique ? Il n’y a pas de Pokémons. Sinon, c’est incroyable.”

    Du côté des Français, Matthieu Péché, champion de canoë, regrettait de partir pour le Brésil le jour de la sortie de Pokémon Go en France, le 24 juillet. Avant de constater qu’il ne pourrait pas jouer à Rio…

    Heureusement nos champions Français sont bien entourés :

    L’explication de cette pénurie ? Le jeu n’a pas encore débarqué en Amérique du Sud. Un problème majeur, auquel le maire de Rio, Eduardo Paes, a voulu remédier. Le 13 juillet dernier, il publiait cet appel au secours sur Facebook : « Bonjour, Nintendo ! Plus que 23 jours avant les jeux olympiques de Rio 2016. Le monde entier va venir ici. appel au secours sur Facebook : « Bonjour, Nintendo ! Plus que 23 jours avant les jeux olympiques de Rio 2016. Le monde entier va venir ici. Venez aussi ! » « Bonjour, Nintendo ! Plus que 23 jours avant les jeux olympiques de Rio 2016. Le monde entier va venir ici. Venez aussi ! »

    Malgré l’invitation à participer aux JO, les Pokémons n’ont pas daigné montrer le bout de leur nez pour le moment. Quoique… Ah non ! C’est la mascotte olympique.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.