Partir ensemble au boulot à vélo, nouvelle tendance pour éviter les grèves
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Partir ensemble au boulot à vélo, nouvelle tendance pour éviter les grèves
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  23.04.2018
Partir ensemble au boulot à vélo, nouvelle tendance pour éviter les grèves

Ca s'appelle le Vélotaf, et la solution trouvée par des volontaires pour vous faire sortir le deux-roues du garage, c'est de vous accompagner au boulot.

C’est mieux à plusieurs. Que ce soit l’asso Rueil en Selle ou FARàVélo en banlieue parisienne, ou leurs équivalents à Lyon et Lille, on trouve partout des collectifs qui organisent des points de rencontre pour aller travailler à plusieurs en vélo. Leurs outils : tout bonnement les réseaux sociaux et des cartes participatives proposant des trajets cyclables comme MDB Covélotaf.

Ça parait maigre comme solution mais les avantages se révèlent nombreux :

d’abord le cap est plus facile à franchir à plusieurs. Et surtout quand on est habitués aux transports en commun ou aux voitures. Ni honte, ni pénibilité, on peut même poser ses questions avant le jour fatidique.

ensuite il y a le rôle de modèle des « anciens », ceux qui pédalent chaque matin depuis des années désamorcent les craintes de dérailler, d’arriver dégoulinant de transpi au bureau, voire de se ficher en l’air au premier croisement avec des rails de tram.

enfin, le groupe sert de poisson-pilote en montrant le meilleur itinéraire sans avoir à galérer à trouver la piste cyclable. grâce notamment aux cartes de MDB – Mieux se Déplacer à Bicyclette. A se demander pourquoi on avait finalement abandonné le guidon en prenant son abonnement mensuel.

A bicyclette. En vérité, cette chanson d’Yves Montand a fait beaucoup de mal au cyclisme. Elle a donné l’image d’un outil de vadrouille, pour ceux qui rêvassent en regardant défiler les champs de colza le long de petits sentiers. Erreur : le vélo c’est le mode de transport le plus adapté aux citadins qui n’ont envie de se taper ni bouchon ni stationnement. On ne cesse de lui trouver des bienfaits pour le corps et le moral.

Selon l’INSEE, seuls 2 % des Français choisissent le vélo pour se rendre au travail. Au Pays-Bas, c’est 10 fois plus.

Alors pourquoi hésitez-vous encore ? Parce que vous pensez que c’est difficile et que ça n’avance pas. Faux : en choisissant le bon trajet sur une appli adaptées (comme Géovélo) ou en passant à l’assistance électrique aucun déplacement n’est inenvisageable. Et re-faux : les bouchons, les feux et les limitations font qu’une voiture ne roule guère à plus de 15 km/h en ville selon les études de la Mairie de Paris. Alors qu’en vélo, avec un minimum d’habitude vous atteindrez 20 km/h sans effort… et arriverez chez vous détendu et déstressé après votre ride du soir.

Carte des trajets cyclables franciliens

Ile de france vélo

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire