Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Et si vous partiez en vacances… pour travailler !

    Vous connaissiez le coworking, voici le coliving ! Le but de cette colocation 3.0 : être baigné 24h/24 dans un endroit dépaysant et pouvoir se concentrer sur sa startup qui rendra, à coup sûr, le monde meilleur (et votre travail plus agréable).

    C’est la tendance du moment : le coliving, soit une fusion originale entre travail, loisir et vie privée. Le principe est simple : un studio ou une chambre est louée au mois, avec une prise en charge des commodités du quotidien (courses, cuisine, ménage). Au programme, des animations (cours de yoga, masterclass avec des mentors, soirée networking…) pour créer un sentiment de communauté fédérée autour d’un community manager (l’équivalent du G.O. au Club Med), chargé de vous donner plus de temps de cerveau disponible pour vos projets.

    77 adresses réunissent 90 000 co-workers. Vous l’aurez compris, ce modèle va plus loin que la simple colocation avec services et intendance. Le plus connu est certainement WeWork, dont la valorisation se chiffre à 16 milliards de dollars et qui totalise près de 50 000 membres à travers le monde. À lui seul, et grâce à ses 77 adresses (376 prévues d’ici fin 2018), il a déjà révolutionné le concept de coworking. Ses fondateurs viennent de lancer voilà quelques temps WeLive, avec des espaces de coliving hauts de gamme tout compris. Mais WeWork est l’arbre qui cache la forêt de cet open space d’un nouveau genre. Petit aperçu des autres acteurs en présence :

    Common : une startup de coliving créée par Brad Hargreaves à qui l’on doit déjà la General Assembly, très belle startup de cours de code en ligne et hors ligne. Common dispose de trois bâtiments, tous situés à New York. Tout comme WeLive, la déco est soignée et les services nombreux et hauts de gamme. De prime abord, on se croirait dans une résidence d’étudiants de luxe mais, différence de taille, le prix : 1600$ en moyenne par mois pour un studio.

    Roam : ce service propose une approche différente, pour 500$ par semaine vous pouvez louer une chambre dans n’importe quel endroit où Roam possède une résidence (Bali, Miami, Madrid et bientôt Buenos Aires et Londres) et en changer aussi souvent que vous voulez.

    Surf Office : lui pousse le concept du coliving un peu plus loin. Car quitte à vivre et travailler au même endroit, autant le faire au soleil. Surf Office propose donc la location de chambres ainsi que tous les services associés en plein cœur de Lisbonne.

    C’est avec ce genre d’offres que l’on voit une nouvelle tendance émerger, née de la fusion du coliving et du remote work : des agences de voyages studieuses, ou comment organiser ses vacances dans le but de travailler.

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.