Partez en grande vadrouille scientifique sur Mars !
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Partez en grande vadrouille scientifique sur Mars !
Redac Détours |  24.05.2016
Partez en grande vadrouille scientifique sur Mars !

Ça vous changera de vos dimanches au parc

Des scientifiques utilisent la réalité virtuelle pour étudier les conditions de vie sur Mars.

La planète Rouge semble avoir été choisie comme notre prochaine destination. Entre la rockstar des entrepreneurs Elon Musk qui souhaite y mourir, Buzz Aldrin qui a monté tout un stratagème digne de Napoléon pour la coloniser et la réalité virtuelle qui permet d’accéder à d’autres planètes,Buzz Aldrin qui a monté tout un stratagème digne de Napoléon pour la coloniser et la réalité virtuelle qui permet d’accéder à d’autres planètes, la prochaine révolution interplanétaire est en marche. Des scientifiques ont récemment échangé leur train-train quotidien fait du classique « métro-boulot-dodo »la réalité virtuelle qui permet d’accéder à d’autres planètes, la prochaine révolution interplanétaire est en marche. Des scientifiques ont récemment échangé leur train-train quotidien fait du classique « métro-boulot-dodo » pour pouvoir pique-niquer sur Mars tout en tapant des lignes de codes dans un but de recherche. Alex Meniez travaille au Jet Propulsion Laboratory de la NASA et est en charge de tous les travaux en lien avec la réalité virtuelle. Et comme vous pouvez l’imaginer, il ne passe pas sa journée dans un laboratoire. Il travaille en effet sur Mars grâce à son logiciel OnSight.

Comme il l’explique à Motherboard, «Une journée normale consiste à «Une journée normale consiste à me rendre au bureau, à prendre mon café, à filer vers Mars pour y rester un petit moment, à consultez le dernier emplacement actif du rover martien, à écrire du code, puis je suis de retour à la maison pour le dîner». On est déjà jaloux, las de notre open space. Une grande vadrouille quotidienne sur la planète des martiens permise grâce à un envoyé spécial de choix, et qui n’est pourtant pas journaliste : le rover Curiosity ! Le robot-photographe transmet toutes les données visuelles et l’équipe de Meniez peut, grâce au casque de réalité virtuelle HoloLens, effectuer ses travaux sur la planète Rouge. Et évidemment, se balader tranquillement sans subir les conditions imposées par la planète ! On ne sait pas pour vous, mais on remplacerait volontiers les pelouses vertes du parc le dimanche contre un amas de sable orangé !

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire