Paris, Lille, Grenoble... qu'a changé la limitation à 30 km/h dans ces villes ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Paris, Lille, Grenoble… qu’a changé la limitation à 30 km/h dans ces villes ?
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  19/09/2021 15:57
Paris, Lille, Grenoble... qu'a changé la limitation à 30 km/h dans ces villes ?

Que ce soit réduire les accidents, la pollution ou le bruit, est-ce que cette mesure porte ses fruits dans les villes qui y sont passées depuis quelques années ? Tour d'horizon.

On n’a jamais autant parlé de limitation de vitesse à 30 km/h que depuis que Paris a franchi le pas le 30 août dernier. Pourtant la capitale n’est pas la première à l’appliquer : Grenoble, Lille, Nantes, Bègles et plus récemment Montpellier, Toulouse et Strasbourg ont aussi choisi d’abaisser la vitesse sur tout ou partie de leur voirie. Les bénéfices recherchés sont toujours les mêmes : réduire les accidents et améliorer la qualité de vie. Pari réussi ?

La fin des accidents. Après l’avoir promis dès 2016, avec l’élection d’Eric Piolle, Grenoble a réduit sa vitesse maximale en 2019 et, vu d’aujourd’hui, tout semble lui donner raison. L’adjoint en charge des espaces publics Gilles Namur confirme qu’au terme des 2 années d’évaluation, « il a été constaté une baisse de la vitesse de 38 à 33 km/h (…) et une baisse de la circulation de 10% » En conséquence de quoi, la mairie annonce que le nombre d’accidents est tombé de 70 par an à 51. Premiers gagnants de cette mesure, les piétons dont le nombre de blessés a été divisé par deux.

Même son de cloche à Lille, qui a passé 8 rues sur 10 à 30 km/h en août de la même année. Selon Jacques Richir, l’adjoint en charge des mobilités, la vitesse a clairement baissé (ce qui signifie moins de bruit pour les riverains) et la mortalité avec, même si les confinements méritent qu’on attende un bilan plus précis.

https://twitter.com/LesBulles1/status/1166380832736653312?s=20

Moins de bouchons. À en croire le maire de Bègles, qui applique ce décret depuis 2019, cette mesure, « c’est le sens de l’histoire ». Plus qu’une décrue des accidents, Clément Rossignol Puech a vu les bouchons décroître dans sa ville. Tout simplement parce que les applis de navigation proposent des itinéraires plus fluides au lieu de traverser cette ville de la banlieue de Bordeaux, ce qui limite le nombre de véhicules entrants dans la ville. L’adjoint à la mairie en charge de la Transition écologique ne s’en cache pas, le décret visait justement à « faciliter le déplacement des piétons et des cyclistes », une priorité qui passe forcément par l’idée de convertir certains automobilistes.

https://twitter.com/Thomasdbt1975/status/1146509158772105216?s=20

Reste la question de la pollution, LE point noir de cette mesure. Comme le CEREMA l’a démontré, selon la motorisation et les rapports de vitesse de chaque véhicule, on peut être plus polluant à 30 km/h qu’à 50 km/h. Sauf si l’on se dit que quitte à rouler à 30, autant le faire en vélo ou opter pour une voiture rechargeable, répondront les élus… D’ailleurs à Bègles, on a repassé certains axes (6 kilomètres cumulés sur les 126 de la commune) à 50 km/h pour ne pas inutilement ralentir et dégoûter les automobilistes.

Bilan des courses : le maire de Bègles s’est tourné vers l’IFOP pour savoir ce que pensaient aujourd’hui ses habitants de cette mesure aujourd’hui ; 51 % des sondés se déclarent « plutôt satisfaits ». Les autres ? Ils ne l’appliquent pas. À Lille, la mairie reconnaît : « 65 % des voitures respectent les 30 km/h, environ 20 % sont juste au-dessus entre 30 et 40, et 10 à 15 % roulent à 50 ». Ce qui signifie que cette mesure passera par une phase de contrôle et de verbalisation, ce qui n’aidera pas à la faire accepter dans un premier temps. Un désamour qui ne semble pas inquiéter les édiles puisqu’après Montpellier cet été, Nice et Bordeaux ont annoncé une limitation à 30 km/h l’année prochaine.

30 kmh Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !