Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Paris a un nouveau service de véhicules partagés : des trottinettes électriques

    Lime, le géant américain de la trottinette, vient de débarquer à Paris. Objectif : vous faciliter la ville. Et reprendre une place délaissée ?

    1,15 €. Depuis le 22 juin, un nouvel engin peuple les rues parisiennes. Son nom : Lime-S, la trottinette électrique vert citron conçue par la firme américaine Lime. Elle peut atteindre 25 km/h et est mise à la disposition de tout un chacun, moyennant 1 euro et 15 centimes supplémentaires par minute. Pas de borne ni de parking : les Lime-S sont disposées un peu partout dans Paris et géolocalisées. L’utilisateur peut les repérer et les débloquer par le biais d’une application.

    Opération ville propre. Pas de casse ni d’abandon : à 21h pétantes, toutes les trottinettes sont récoltées et révisées en vue d’être opérationnelles pour les riverains du lendemain. Les grognons, eux, se plaindront de limiter le plaisir aux heures de soleil. Ce nouveau service pourrait toutefois se révéler providentiel au moment où les Parisiens font le deuil des voitures en libre service. Les scooters électriques en libre partage étant déjà bien implantés, il manquait une solution non polluante et adaptée aux petits trajets intra-muros. Avec Lime, la mairie anti-voiture pourra se féliciter d’avoir accompli sa mission de mobilité.

    Une publication partagée par Lime (@limebike) le


    Made in France. Si Lime a été choisi pour démocratiser le concept dans les rues de la capitale, des Strasbourgeois ont déjà pris la pole position et entendent bien la doubler sur ce terrain : KNOT. Déjà testées à Clamart, Montrouge et Châtillon depuis 2017, ces trottinettes électriques jaunes aux performances identiques au citron vert US ont été un franc succès.

    À la différence de Lime, ce système fonctionne grâce à des bornes murales où sont garées les trottinettes. Le leitmotiv de KNOT n’est pas d’offrir une solution de mobilité complète, mais de se focaliser sur le dernier kilomètre. Autrement dit, la distance qui sépare la station de métro du bureau, ou l’arrêt de bus du domicile. Si l’Alsacienne profite du même succès que l’Américaine, on en vient à se questionner : demain, tous à trottinette ?

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.