Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Oui, fabriquer un quadcopter avec une baignoire, c’est possible

    The real life guys sont deux makers en vue sur YouTube. Connus pour leurs délires, ils sont allés très loin cette fois…

    Haut-bas-haut, bain de sensations. Pour autant qu’on s’en rappelle, personne dans l’histoire de la science-fiction n’a filmé de baignoire volante. Les Inconnus, en leur temps, s’étaient amusés à mettre en scène un vaisseau d’envahisseurs en forme de couscoussier géant, mais le propos était plutôt de se moquer du racisme ambiant que de révolutionner l’aviation par l’absurde.

    À ce jour, l’objet volant le plus proche d’une baignoire était probablement le M2-F1 de la NASA. Surnommé « le flying bathtub », ce prototype léger non-propulsé avait pour objet d’étude les conditions de rentrée atmosphérique depuis l’espace ; d’où sa forme étrange. Mais c’était sans compter sur deux makers allemands.

    Les Teutons flingués. The real life guys, deux jumeaux allemands de 20 ans, se sont mis en tête depuis un peu plus d’un an de réaliser toutes leurs idées folles d’enfants. Résultat, chaque lundi, à 16 heures, les 284 000 abonné.e.s de leur chaîne YouTube se régalent. Parmi leurs faits d’armes notables, on notera un hovercraft construit avec un bateau gonflable, un avion à pédale pour faire comme dans E.T., ou encore un sous-marin, fabriqué – tiens donc – avec deux baignoires. Ces deux-là ne s’économisent pas puisqu’ils ont vraiment testé le submersible, au péril de leur vie ou presque (spoiler : personne n’est mort).

    Manifestement obsédés par les baignoires, ils viennent donc de construire un quadcopter en utilisant ce charmant et iconique objet du quotidien. Entre la structure métallique à découper et souder spécialement pour la rendre aérodynamique, les six moteurs et leurs hélices à combiner, et tout le travail pour arriver à une répartition optimale du poids… On sent qu’il y a une sacrée dévotion derrière cette vidéo de huit minutes qu’on vous laisse découvrir.

    À noter que reproduire ça chez vous, comme d’habitude, est à vos risques et périls. Mention spéciale enfin, dans la série « Nos makers ont du talent », pour la perche à selfie faite avec un balai. Germany, one point.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.