Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Osez le tour du monde en famille

    Près de 1000 familles françaises sillonnent le monde chaque année à la recherche d’une nouvelle experience. Clotilde, Arnaud et leurs 3 enfants partiront le 1er janvier pour 6 mois de bonheur

    Près de 1000 familles françaises sillonnent le monde chaque année à la recherche de nouvelles experiences. Clotilde, Arnaud et leurs 3 enfants partiront le 1er janvier pour 6 mois de bonheur.

    C’est le rêve de leur vie. Partir faire le tour du monde en famille. Il y a aussi courir le marathon de New York mais ça, ils y penseront plus tard. Clotilde et Arnaud prennent un congé sabbatique de huit mois pour emmener Maxime et Gaspard, les jumeaux de 5 ans (½, c’est important !) et Joséphine, 3 ans, sur les continents asiatique et australien.

    « Parce que la vie est courte, que nous l’aimons, et que nous avions besoin de nous évader un temps pour réaliser un de nos rêves les plus fous. Parce que le monde est grand, qu’il ne demande qu’à être vu, et que chaque civilisation qui le constitue est d’une richesse incroyable. Enfin parce que nous avions besoin de nous retrouver en famille, tous les 5, loin de notre quotidien chargé et mercantile »

    Partager la beauté du monde, revenir avec une autre vision de la vie

    Les parents Pâquier ne veulent pas avoir de regrets. Regretter de ne pas avoir profité de la vie. De ne pas découvrir un nouveau monde. Ils veulent surtout prendre du temps pour eux, se recentrer sur leurs enfants qu’ils ne voient pas grandir, et leur faire ouvrir les yeux sur la vie.

    Ce voyage, ils le font pour eux, mais aussi pour les petits. Aller à la rencontre des gens, découvrir.
    « Les notions que nous essayons de leur apprendre dans la vie deviendront concrètes. Ils découvriront la vraie valeur des choses en côtoyant des situations que l’on ne vit pas à Paris » se réjouit Clotilde. « Les deux grands comprennent qu’ils vont partir pour de longues vacances à la rencontre d’autres enfants qui ne parlent pas la même langue, qu’ils vont découvrir des paysages inconnus, approcher des animaux qu’ils n’ont jamais vus ! Joséphine, elle, ne réalise pas tellement mais avec les nombreuses photos et vidéos que nous allons réaliser, j’espère qu’elle aura un souvenir ». Et même si ce n’est pas le cas, Clotilde et Arnaud sont persuadés qu’elle reviendra plus ouverte aux autres que jamais. Ils croient en la vie, tout simplement.

    Une autre idée du bonheur

    « Le bonheur n’est pas que matériel… Nous ne renions pas ce que l’on vit aujourd’hui, notre quotidien nous rend heureux, ce voyage est un complément à notre épanouissement » explique la mère de famille.

    Le Grand Voyage ou « Ze Great Trip » comme ils le surnomment, a pour but de bouleverser leur vision de la vie et du bonheur. Ce rêve, ils l’ont depuis de très nombreuses années. Mais la raison« Ze Great Trip » comme ils le surnomment, a pour but de bouleverser leur vision de la vie et du bonheur. Ce rêve, ils l’ont depuis de très nombreuses années. Mais la raison a dépassé la folie. Maxime et Gaspard sont venus au monde, puis Joséphine. Leurs carrières respectives ont pris de l’ampleur. Et puis, dix ans ont passé, Clotilde est chef de groupe Marketing chez Barilla, Arnaud, Industry Manager chez Google. Mais l’envie a subsisté. « Nous voulions construire d’abord notre famille et nos carrières, avoir de bons jobs pour pouvoir nous permettre cette aventure. Dix ans plus tard, nous sommes ici avec toujours cette envie de sortir de cette zone de confort ». L’envie d’ail Nous voulions construire d’abord notre famille et nos carrières, avoir de bons jobs pour pouvoir nous permettre cette aventure. Dix ans plus tard, nous sommes ici avec toujours cette envie de sortir de cette zone de confort ». L’envie d’ailleurs…

    Clotilde, cette éternelle aventurière

    L’envie d’ailleurs, Clotilde l’a toujours eue. L’envie d’en voir toujours plus, de s’ouvrir sur le monde. A 12 ans, elle partait un mois avec ses parents faire le tour de la Californie, à 14 ans, elle faisait le tour de la Tunisie en courant et en dormant dans les jardins. Plus tard, c’est le Mexique qu’elle parcourt en sac à dos, puis l’Argentine et l’Australie. Des souvenirs qu’elle aimerait partager, elle aussi, avec sa famille puisqu’elle a déjà contaminé Arnaud.

    « Lorsque l’on prend le temps, on se rend compte que les gens sont d’une gentillesse incroyable »

    Les Pâquier préparent leur voyage depuis le 22 avril 2014. Ils consultent énormément de blogs, contactent des familles qui leur ressemblent et les rencontrent. Ils passent une après midi chez l’une, partagent un diner chez la seconde. Ils discutent, sympathisent, échangent conseils et astuces, anecdotes et tracas. Ils rencontrent des gens heureux, ouverts. « Toutes les familles nous ont fait des retours extrêmement sympas et dans la journée. On a senti une véritable envie de partager, je pense que nous les avons fait rêver une seconde fois. C’était tellement agréable de le faire ensemble. En plus, ils nous ont fait gagner des mois et mois de préparation ».

    Une maison à emporter

    S’ils ont commencé à économiser les 60 000 euros nécessaires à Noël dernier, Clotilde et Arnaud ont très rapidement choisi leur moyen de transport : le camping-car. Direction LeBonCoin et l’objet de toutes les convoitises est trouvé. « La personne qui nous a vendu le camping-car a passé 4heures à nous montrer et expliquer chaque recoin. Je pense que c’est le meilleur moyen que nous pouvions utiliser ; cela permet aux enfants d’avoir leur petite maison et leurs repères sans que nous nous soyons dans l’incertitude de savoir où nous allons dormir ».
    Tous les matins sauf le dimanche, le camping car se transforme en salle de classe. Clotilde a rencontré les maitresses de Maxime et Gaspard pour élaborer un programme qu’elle leur apprendra durant ces six mois de périple. 150 pages, écriture, lecture et mathématiques, les acquis de base devront être sus avant la rentrée au CP dès septembre 2016 pour les jumeaux. « Un Skype mensuel a été convenu avec les deux classes afin que les garçons entretiennent les liens avec leurs camardes de classe et que les enfants et maîtresses se nourrissent de notre expérience ».« Un Skype mensuel a été convenu avec les deux classes afin que les garçons entretiennent les liens avec leurs camardes de classe et que les enfants et maîtresses se nourrissent de notre expérience ».

    Une expérience de vie en trois continents

    La famille de bordelais part le 1er janvier pour se rendre directement en Malaisie. Le parcours est définitif : Malaisie > Thaïlande > Cambodge > Vietnam > Laos > Australie et France, pour le retour au travail d’Arnaud le 1e juillet et surtout, l’envie de partager un rêve.

    Pour suivre Clotilde, Arnaud, Maxime, Gaspard et Joséphine, rendez vous sur leur blog : http://zegreatrip.com/

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.