Origins, la start-up qui veut purifier l’air
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Origins, la start-up qui veut purifier l’air
Redac Détours |  16.06.2016
Origins, la start-up qui veut purifier l’air

Et comble de la chose, elle est chinoise !

Deux hommes ont décidé de s’associer pour créer le produit qui va purifier le ciel de la Chine. Et accessoirement, du monde entier.

La pollution est l’un des grands Némésis de l’écologie. Et à l’heure où les créatifs inventent toujours plus de nouvelles choses pour lutter en faveur de notre belle planète Terre, la Chine conserve toujours un taux de pollution anormalement élevé. Mais comment éradiquer les nuages toxiques au-dessus des villes de ce pays ? En passant un coup d’aspirateur bien-sûr ! Enfin, en quelque sorte…

Liam Bates a déménagé en Chine avec sa famille. A leur arrivée, ce dernier a vu son épouse souffrir de plusieurs crises d’asthme, et son fils a également rencontré quelques problèmes de santé. Le déclic est instantané : il quitte son emploi et monte sa start-up dans son appartement avec quelques amis dont Ken Ying. Nait finalement Origins, une sorte d’œuf laser capable non seulement de tester le taux de pollution dans l’air, mais aussi d’éliminer les toxines qui s’y trouvent ! Le produit est lancé, et c’est déjà un succès. Oui, une sorte d’œuf connecté ultra-technologique peut complètement nettoyer l’air comme si on passait un coup d’aspirateur sur un tapis. Pour purifier l’atmosphère des villes, il vous faudra dépenser (seulement) 79$. Oui, nettoyer la planète a un prix. Mais franchement, est-ce si cher payé ?

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire