On sait enfin ce qu'on va manger en 2050
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
On sait enfin ce qu’on va manger en 2050
Hilaire Picault |  07.06.2017
On sait enfin ce qu'on va manger en 2050

Sans attendre que le repas soit servi, les documentaires français de la série « Food 3.0 » sont allés chercher la réponse dans la cuisine des labos, des startups et des... jardins bien sûr. Et toque !

Des vœux plus gros que le ventre. Des reportages montrant ce qui composera nos menus demain, cela pourrait être la suite logique des émissions d’apprentis chefs et concours de pâtisserie. Mais derrière les investigations de Louis Girard, Claire Lefebvre et Jean-Baptiste Erreca, il y a surtout un constat arithmétique : d’ici 2050 l’agro-alimentaire aura à charge de nourrir 9 milliards de personnes alors même qu’on n’a toujours pas résolu la famine aujourd’hui. Loin de baisser les bras, ils sont nombreux à relever les manches pour enfiler les tabliers blanc. Et ce sont leurs solutions alternatives que présente Food 3.0.

L’aide ou la cuisse ? La série étudie trois pistes de recherche : la première, « Techno food », suit les innovations des startups de la Silicon Valley qui développent des alternatives à l’élevage intensif, dont les déjections, le transport et l’usage de pesticide en fait une calamité environnementale. Au menu, des viandes conçues à partir de protéines végétales (voire animal comme celle-ci) et des œufs de synthèse. La seconde piste, « Bio food », se tourne plutôt vers le soleil, en présentant la voie raisonnable du retour au bio et au terroir. Si une agriculture naturelle et à taille humaine est clairement plus saine, il n’est pas certain qu’elle suffise à nourrir tout le monde ; et c’est pourquoi certains ont recours aux algues et insectes comme substituts protéinés.

Les bibendum du Michelin. Un dernier chapitre enfin, « Franken food » dénonce le recours au clonage et les manipulations génétiques animales pratiquées par la Chine et les États-Unis, dont les recherches sont interdites en Europe. Bref, seule certitude quant à l’avenir de nos repas à ce jour : la fourchette se met à gauche et le couteau à droite. Entre les deux, cela se décide en ce moment…

Si épisodes ont été diffusés en avril (et sont visibles en replay). Enfilez votre serviette !

Agriculture Alimentation cuisine Viande

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire