Et si on faisait du yoga chez les voisins ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Et si on faisait du yoga chez les voisins ?
DETOURS |  08.12.2016
Et si on faisait du yoga chez les voisins ?

Décoincer ses chakras et installer son tapis de sport chez ses voisins, oui, c'est possible.

Traverser la ville pour assister à un cours de yoga est en soi démotivant. Arriver contrarié et épuisé à une séance zen, non merci. C’était sans compter sur Gaëlle Frizon de Lamotte ! La petite quarantaine, cette femme d’affaire de 37 ans a quitté son poste dans une multinationale pour créer sa startup : OlyBe.

Le pitch ? Mettre en relation des profs de yoga (pour tous types de pratiques, de la plus calme à la plus dynamique) et des élèves qui accueilleraient le cours chez eux. Sur la plateforme, chaque utilisateur peut voir s’il y a un cours à proximité de chez lui et se porter volontaire pour être hôte à son tour la fois d’après. Il suffit d’avoir de la place pour 5 ou 6 tapis dans son salon !

À peine lancé, le concept a déjà ses fidèles. Chaque semaine, dans Paris et sa région, une quinzaine de cours est organisée pour 3 (minimum) à 6 personnes (maximum). « Les utilisatrices sont des femmes très occupées qui ont besoin que le cours vienne à elle, que ce soit simple et très personnalisé à la fois », explique la fondatrice à Détours. Il nous semble que ce Airbnb des yogis a au moins une vertu : il est tout de même plus simple de chouiner sur ses articulations rouillées allongé dans le salon de son voisin que dans une salle traditionnelle…

Pour en savoir plus : http://www.olybe.com/

Application partage voyage

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire