Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    On connaît enfin la liste des radars qui flashent le plus

    Souriez, vous avez été flashés… plus de 26 millions de fois en 2017, selon un rapport officiel. Dans le trio de tête, les Hauts-de-France, la Haute-Savoie et le sud de Paris.

    Zones de contrôle. Le rapport sur l’année 2017 de la Sécurité routière vient de tomber. Et, en un sens, avec 17 millions de prunes remises par des radars automatiques l’an dernier, vous étiez bien sécurisés… Dans le détail, l’oiseau est sorti 26 millions de fois mais, contestations et vérifications faites, 7 millions de clichés n’aboutissent pas à un avis de contravention.

    Globalement, il s’agit surtout des radars sur des axes de grand passage. Autoroutes, nationales, rocades, bref là où le flux multiplie les risques – ou les chances, selon le point de vue. Alors, quelles sont les pires routes pour se faire flasher ? Fin du suspense, la réponse est juste en dessous.

    Tableau des 10 radars qui ont le plus flashé en 2017

    Et maintenant, notre top 3 :

    1. Étoile des neiges : grand vainqueur, le radar de l’A40 à Chamonix a enregistré 125 000 contrevenants. Tout seul.
    2. La plus longue autoroute de France, l’A10, est aussi la plus rentable. Au sud de Paris, un boîtier a flashé 105 000 fois, tandis qu’à Chartres un autre a chauffé 98 000 fois.
    3. C’est toujours ça de pris. Toujours proche de la capitale, 87 000 amendes ont été décernées grâce au radar de l’A6B, une portion de route… gratuite.

    Un pognon dingue. Avec 2% de prunes en plus, l’État a empoché en 2017 plus d’un milliard d’euros. Un bénéfice de 10% par rapport à l’année précédente. Celui-ci s’explique par trois bonnes nouvelles. D’abord, une baisse du nombre d’accidents. Les radars font ralentir, avant ou après avoir flashé. Ensuite, les résultats de « l’obligation de désignation », loi qui oblige les entreprises et administrations à dénoncer le conducteur du véhicule professionnel contrôlé.

    Avec 2% de prunes en plus, l’État a empoché en 2017 1,013 milliard d’euros, soit 10% de mieux.

    Cerise sur le crémeux gâteau aux prunes, enfin, sur la masse de contraventions, une part grandissante arrive de nos voisins européens (13 000 amendes, soit 8,2% de plus qu’en 2016). On se lève et on dit merci aux Belges, Allemands et Espagnols. C’est avec leur argent qu’on a pu financer l’entretien des radars vandalisés et la mise en place des panneaux 80 km/h

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.