On a discuté avec le patron d’une auto-école 100% électrique
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
On a discuté avec le patron d’une auto-école 100% électrique
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  09/03/2021 10:05
On a discuté avec le patron d’une auto-école 100% électrique

Trop cher, trop dur, le permis de conduire est un passage redouté par de nombreux candidats. Enfin, ça c’était avant l’électrique. L’époque change, les voitures et la façon de conduire aussi et l’avènement de l’électrique permet de proposer des formations plus accessibles – autant en terme de prix que de difficulté. Pour en savoir plus, on a discuté avec William Lemaitre, pionnier qui a ouvert les auto-écoles 100% électrique « We Are Zero » à Toulouse et Montpellier.

Question toute bête pour commencer : pourquoi une auto-école 100% électrique ?

Nos véhicules thermiques polluent chaque jour un peu plus la planète. Nous voulions devenir une auto-école éco-responsable. L’idée est née en mai 2019 et depuis nous avons travaillé sur ce projet de permis de conduire sans rejet de CO2 et à un prix accessible. Nous sommes aujourd’hui dans une phase de transition. De nouvelles formes d’énergie se développent mais les véhicules thermiques ont encore des adeptes. Parce que la liberté, c’est aussi avoir le choix, nous proposons également une formation en boîte mécanique. Pour autant, c’est un permis à moitié décarboné puisque la première partie de la formation se réalise sur des simulateurs de conduite.

“Chez nous, moins de stress et moins de technique liés à l’utilisation de l’embrayage, fini de caler, finie la peur du démarrage en côte, pas de bruit du moteur en surrégime.”

Est-ce qu’on apprend à conduire différemment sur de l’électrique ?

Les voitures électriques sont toutes en boîte automatique. En comparaison avec une voiture boîte auto non-électrique, il n’y a pas de différence notable hormis l’utilisation du frein moteur.

Est-ce plus facile ?

Comparé à une voiture en boîte mécanique : oui ! Moins de stress et moins de technique liés à l’utilisation de l’embrayage, fini de caler, finie la peur du démarrage en côte, pas de bruit du moteur en surrégime – certains élèves ont peur de « casser le moteur ».

Quelles sont les spécificités que l’on enseigne sur l’électrique et que l’on n’enseigne pas sur des thermiques ?

L’enseignement à la sécurité routière (le programme REMC) est le même. D’un point de vue technique, c’est encore une fois le frein moteur et donc le dosage de l’accélérateur qui constitue la seule différence notable.

Est-ce que la formation électrique est plus chère ?

Beaucoup moins chère, nous sommes d’ailleurs le permis le moins cher de France : 499 euros. Il faut savoir que la formation sur boîte auto impose un minimum d’heures légales obligatoires de 13 heures de conduite, contre 20 heures sur une formation en boîte mécanique… le coût en est donc forcément réduit. Mais notre concept va au-delà de cela, nous avons développé d’autres atouts afin de réduire le prix de la formation, tout en conservant cette idée d’éco-responsabilité. Par exemple, l’utilisation des simulateurs de conduite, la moitié de la formation s’effectuant dessus et l’autre moitié sur un véhicule électrique. La formation est encadrée par un enseignant de la conduite, même sur le simulateur. Nous proposons également une application mobile qui permet de piloter sa formation et de tendre vers le « zéro papier ». Toutes les démarches administratives se font en ligne, ainsi que l’entraînement au code de la route. Le code en ligne, c’est un mois d’accès pour 9 euros avec la garantie « examen réussi ou remboursé » – sous conditions. Enfin, nous proposons la location de voiture double commande pour se perfectionner librement avec un accompagnateur et également passer son examen du permis de conduire en candidat libre.

Est-ce que le tout électrique présente un avantage pour l’auto-école ?

Différentes mesures incitatives sont prises par l’État afin de favoriser l’achat et la location de véhicules électriques et de soutenir les entreprises souhaitant s’équiper. Par conséquent, les véhicules électriques ne sont pas concernés par la TVS. Et ce sont aussi des économies d’entretien, finis les embrayages à changer tous les 50 000 kilomètres… pas de vidange d’huile, de liquide de refroidissement etc… autant de fluides qui d’ailleurs ne seront pas à recycler ou à rejeter dans la nature. Et surtout plus de gazole…

Est-ce que l’autonomie ou le temps de charge pose problème ou réclame une organisation particulière au sein d’une journée typique de leçons ?

La voiture charge pendant la nuit, et il y a assez d’autonomie pour une journée complète de leçons. Si besoin est, nous pouvons nous appuyer sur le réseau de bornes de recharge rapide, pendant la pause déjeuner par exemple.

Vous allez offrir un permis à cinq étudiants en situation de précarité. Vous pouvez nous en dire plus sur cette opération ?

Au départ, pour l’ouverture de notre agence située à Toulouse (place St Sernin), nous avions prévu de lancer un concours sur les réseaux sociaux et d’offrir cinq permis par tirage au sort… et donc de façon totalement aléatoire. Mais la crise du Covid-19 a changé la donne. Les longues files d’étudiants qui se forment lors de distribution de nourriture gratuite, par exemple, nous ont fait prendre conscience de la situation dans laquelle ils se trouvaient. Nous voulions prendre part, nous aussi, à notre échelle, à cet élan de solidarité. Le permis de conduire reste encore aujourd’hui, même dans les grandes villes, un atout supplémentaire pour réaliser ses stages, trouver un petit boulot… et tout simplement pour entrer dans la vie active. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’offrir ces cinq permis de conduire à ceux qui en avaient le plus besoin. Pour s’inscrire, c’est simple, il suffit de se rendre sur notre site internet, et de remplir un petit questionnaire. Nous annoncerons les résultats le mercredi 31 mars.

Vous êtes installé à Toulouse et Montpellier. Avez-vous prévu d’étendre le concept « We Are Zero » vers d’autres villes / régions ?

Nous serons sur Paris fin 2021, début 2022. En fonction de nos prochaines levées de fonds, nous espérons être présents sur les 10 plus grandes villes de France avant la fin 2022.

Pour vous inscrire ou en savoir plus, rendez-vous sur le site des auto-écoles We Are Zero. Retrouvez également We Are Zero sur Facebook, Instagram et TikTok.

Mobilité électrique

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !