Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    2 minutes de lecture

    Un oiseau vieux de 90 millions d’années pour prévoir l’avenir

    Les scientifiques ont découvert avec ce fossile que la terre n’en est pas à son premier réchauffement climatique

    « Si tu veux avancer, commence par savoir d’où tu viens ». On est comme ça chez Detours, on donne dans les phrases de vieux sages. Une équipe de géologues de l’université de Rochester a du avoir cette pensée en découvrant le fossile d’un oiseau qui a vécu il y a 90 millions d’années dans l’Arctique canadien. Cet animal préhistorique pourrait bien aider la communauté scientifique à mieux apréhender l’avenir !

    detours-oiseau-prevoir-futur3
    L’expédition façon Jurassic Park. Crédit photo : University of Rochester photo / Richard Bono

    Publiés dans le journal Scientific Report, les résultats de leurs recherches pourraient nous aider à mieux comprendre le climat du futur. Le Tingmiatornis arctica, c’est le p’tit nom donné par les scientifiques, ressemble à la mouette et au cormoran, mais avec une envergure de plus d’un mètre. Selon les chercheurs, cet oiseau a du vivre entre 93.9 et 89.8 millions avant JC. Donc, non vous n’avez jamais rien vu de tel.

    Découverte historique

    Comment des os fossilisés d’un oiseau ayant vécu il y a plusieurs millions d’années peuvent nous aider à y voir plus clair dans le futur ? On vous explique le raisonnement des scientifiques.

    detours-oiseau-prevoir-futur
    Un fossile de l’oiseau trouvé par les scientifiques. Crédit photo : University of Rochester / John Tarduno

    A l’aide des fossiles et sédiments découverts, ils ont déterminé que cet oiseau vivait dans un environnement volcanique en présence de tortues et de champsosaurus –les ancêtres des crocodiles-. Des animaux qui ne pouvaient vivre dans les températures glaciales de l’Arctique. Mais alors comment expliquer leur présence là-bas ? Tout simplement car il n’y avait pas de glace à cette époque ! CQFD.

    « Les fossiles nous montrent à quoi le monde ressemblait : un monde sans glace dans l’Arctique », explique Richard Bono, un membre de l’équipe de recherches, cité par Business Insider.

    Le climat du futur au bout des plumes

    Cette découverte ne nous donne pas simplement la météo de l’époque, elle peut aider les scientifiques à observer à quoi ressemblerait la Terre à des températures pareilles et ainsi à anticiper plus précisément le réchauffement climatique.

    Avant cette découverte historique, la communauté scientifique pensait déjà que la Terre avait connu des périodes plus chaudes qu’aujourd’hui mais voilà finalement une preuve tangible.

    Bravo la science !

    • Crédit photo de Une : University of Rochester illustration / Michael Osadciw

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.