Officiel : le pass sanitaire obligatoire pour prendre trains, avions et bus dès le mois d'août
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Officiel : le pass sanitaire obligatoire pour prendre trains, avions et bus dès le mois d’août
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  13/07/2021 09:48
Officiel : le pass sanitaire obligatoire pour prendre trains, avions et bus dès le mois d'août

L'annonce était attendue, voire redoutée : le conseil a voté et les éliminés de la semaine sont donc toutes celles et ceux qui refuseront de se faire vacciner d'ici au 1er août.

Faire porter les restrictions sur les non-vaccinés plutôt que sur tous“. Voici le message adressé, en synthèse, par Emmanuel Macron lors de son allocution du lundi 12 juillet, loin du sentiment d’unité nationale qui prévalait voilà encore un an, et un signal pour les nombreux anti-vaccins qui peuplent encore la France. À deux jours des festivités du 14 juillet, les nouvelles mesures du gouvernement sonnent la fin de la récréation et serrent un peu la vis, alors que seulement 40% de la population est actuellement pleinement vaccinée. Conséquence de quoi, et face à l’invasion du variant Delta, le chef de l’Etat ne semble pas avoir d’autre solution que de contourner la Constitution pour obliger les réticents à se faire piquer.

Un vaccin pas obligatoire, mais nécessaire pour se déplacer. Dans les faits, et à compter du mois d’aout, se déplacer sans un “pass sanitaire” deviendra un véritable parcours du combattant. Par “pass sanitaire”, on entend une preuve de vaccination complète (présentable par exemple via l’application TousAntiCovid), un test négatif de moins de 48 heures (qui ne sera bientôt plus remboursé) ou une preuve de rétablissement après avoir été contaminé par la Covid-19. Autant de moyens d’obliger les Français.e.s à passer à la piqûre pour garder une liberté de mouvement, puisque trains, avions et bus – autrement dit : tous les transports en commun moyennes et longues distances – ne pourront être pris sans l’un de ces sésames. Et la mesure vaudra également pour entrer dans un cinéma, un restaurant, un centre commercial, “et cette liste pourrait s’allonger par la suite“, rajoute Emmanuel Macron.

Les anti-vaccins semblent donc cernés de toutes parts, à l’exception des métros et trains de banlieue qui, eux, resteront accessibles à toutes et à tous. Un bien maigre lot de consolation pour celles et ceux qui espéraient encore passer entre les mailles du filet. Sachant que les mesures sont obligatoires pour toute personne de plus de 12 ans.

Ne reste donc plus que 15 jours pour tendre le bras et éviter l’exclusion, à moins que l’idée de passer l’été chez vous ne soit pas considérée comme une pénitence. Dans les minutes qui suivirent l’allocution, la plateforme Doctolib enregistrait quant à elle un embouteillage géant avec près de 20 000 rendez-vous pris par minute. Preuve que si le Gaulois est par essence réfractaire, il sait aussi prendre de gros virages face à la peur d’être immobilisé.

https://twitter.com/doctolib/status/1414661768413077505

coronavirus

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !