Officiel : le Japon homologue sa première voiture volante
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
L'EASY MOBILITY CHALLENGE EST DE RETOUR, DECOUVREZ LES START-UP EN COMPETITION ICI
Detour
Officiel : le Japon homologue sa première voiture volante
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  12/11/2021 12:46
Officiel : le Japon homologue sa première voiture volante

Une étape de plus pour les futures voitures aériennes : la startup Skydrive a récemment reçu le satisfecit du gouvernement sur son modèle SD-03. Un pas de plus vers le ciel.

Imaginez qu’un constructeur français réussisse à faire homologuer un modèle de voiture volante et fasse jurisprudence pour tous les autres. C’est en peu de mots ce qui vient de se passer à l’autre bout du monde, et pas n’importe où : au Japon. Souvent considéré comme en avance sur les pays occidentaux, technologiquement parlant, le pays vient de délivrer un certificat de sécurité majeur à l’entreprise Skydrive, qui travaille depuis 2018 sur un VTOL (engin à décollage vertical) conçu comme un drone à 8 hélices. Un compromis “raisonnable” entre l’hélicoptère et la voiture, en somme.

Pas pour tout de suite, mais pour bientôt. Bien que cette homologation ne constitue pas en soit une autorisation à faire voler des centaines de voitures immédiatement, c’est une étape importante pour Skydrive, puisque la délivrance de ce certificat de sécurité stipule que “la conception, la structure, la résistance et les performances répondent aux exigences de sécurité et d’environnement nécessaires”. Pas une mince affaire, quand on connaît les exigences du Ministère japonais du territoire, des infrastructures, des transports et du tourisme (MLIT).

À terme, une fois passées toutes les étapes, le SD-03 qui peut actuellement atteindre la vitesse de 48 km/h pendant 10 minutes, pourrait donc devenir la première voiture volante autorisée à décoller au Japon. L’objectif pour Skydrive est de faire pousser le modèle comme des champignons partout dans le pays, non pas en tant que véhicule individuel, mais taxi. On parle d’une mise en service dès 2025 vers Osaka. Reste à voir si Paris, qui teste actuellement des engins volants prêts à décoller pour les Jeux olympiques de 2024, saura faire mieux.

Deja demain Voiture volante

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !