Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Officiel : le diesel interdit à Paris d’ici 2025

    Interdiction du diesel et voies cyclables partout… Voilà ce que promet le nouveau Plan Climat qui compte faire de l’Île-de-France une région exemplaire sur le plan énergétique. La Capitale deviendrait également 100% cyclable avec des transports publics propres d’ici à 2025. Y’a encore du boulot.

    Redorer son blason. Mauvaise élève, la région Île-de-France ? Oui : elle abrite un Français sur cinq mais consomme à elle seule le quart de l’énergie du pays. Le projet de réforme est donc ambitieux. D’ici 2030, la région entend réduire de 20% sa consommation d’énergie (par rapport à l’année de référence 2015) et doubler sa production locale d’énergies renouvelables. Pour 2050, l’économie à réaliser sera de 40%, parallèlement à un quadruplement de la production d’énergies vertes régionales. Mais comment s’y prendre ? Parmi les 500 mesures du plan, dans plusieurs domaines d’actions, plusieurs projets ont été détaillés.

    100% cyclable. L’annonce qui fait le plus débat est l’interdiction des véhicules diesel d’ici à 2030 pour l’ensemble de la région. Et pour cause, la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo n’a cessé ces deux dernières années d’être dénoncée, considérée comme punitive. Pour y arriver, il faudra également que l’État mette en place des mesures d’accompagnement social, du type « prime à la casse » ou « aide à la transition énergétique ». Le nouveau plan prévoit aussi de faire de Paris une capitale 100% cyclable et de disposer de transports publics propres en 2025, date à laquelle plus aucun diesel ne sera autorisé dans la Capitale, selon le site de l’Argus.

    Belles paroles. Petit à petit, les transports publics devront donc s’équiper de flottes plus écologiques (électriques ou à hydrogène comme à Pau récemment), moins polluantes. Des aides régionales seront mises en place pour aider les entreprises dans cette transition. D’autres initiatives vont également voir le jour, comme l’accompagnement des agriculteurs qui voudront investir dans la méthanisation (qui permet la valorisation de la matière organique et de l’énergie) ou le photovoltaïque, ainsi que des projets de financement participatif de 100 projets d’énergies renouvelables. Des belles mesures qui doivent maintenant être suivies d’actions concrètes.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.