Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Notre foyer sera bientôt en plastique

    Nous ne vivrons bientôt plus dans des maisons en briques et ciment.

    Un grand ponte de l’architecture travaille sur une solution durable pour éviter l’expansion des milieux urbains et l’explosion du marché immobilier. Et on a du mal à y croire tellement tout semble simple.

    William McDonough est architecte et designer depuis des années. Connu à l’échelle internationale pour ses nombreux prix, il a travaillé sans relâche sur une manière de révolutionner la notion de déchet dans son métier. Ce qui lui vaut en l’an de grâce 1999 d’être élu « Héros de la Planète » par le magazine américain Time. Rien que ça. 17 ans plus tard, McDonough profite de l’actualité chargée sur la crise des réfugiés et du Forum de l’Economie Mondiale à Davos en Suisse pour présenter au monde entier sa solution pour bâtir une nouvelle civilisation durable : la ICEhouse (pour Innovation de l’Economie Circulaire, NDLR).

    Composée avec des matériaux à base d’aluminium, de polymère, d’aérogel et de Nylon 6, la ICEhouse peut être détruite puis reconstruite ailleurs en quelques jours, un peu comme une bâtisse de Kapla mais à taille humaine. Si le projet de reconstruction est avorté, les pièces sont directement renvoyées en manufacture pour recyclage. Pour assurer un tel processus, William McDonough a mis en place un système structurel flexible dont le brevet se trouve actuellement en instance : le WonderFrame. Selon l’architecte, il s’agit d’un facteur décisif pour une production à grande échelle de ce type de logement. L’objectif : effectuer des recherches pour établir de nouvelles procédures autour du plastique et du bambou, les futurs matériaux du bâtiment de demain.

    Alors que la pollution et la surpopulation mondiale sensibilisent de plus en plus d’individus à leur cause, l’invention de William McDonough présente une solution concrète à certains de ces sujets. Et pendant ce temps-là, différents peuples nomades se la jouent comme les Castors Juniors en inventant des tentes indestructibles pour survivre à leur environnement. Devons-nous nous préparer à vivre dans des vaisseaux spatiaux à 200 étages ou dans des sortes de cabanes en plastique ? Quoi qu’il en soit, on n’arrête pas le progrès.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.