Nikola Badger : un pickup à hydrogène qui roule 900 km sans recharge
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Nikola Badger : un pickup à hydrogène qui roule 900 km sans recharge
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  19/06/2020 10:34
Nikola Badger : un pickup à hydrogène qui roule 900 km sans recharge

L’entreprise de Phoenix spécialisée dans les véhicules à hydrogène pèse des dizaines de milliards tandis que, simple détail, elle n’a jamais vendu un seul véhicule. Mais l'ouverture des précommandes, prévue le 29 juin pour le Badger, pourrait bien changer la donne.

Le petit Nikola ? Cela commence à faire un moment que l’on entend parler de Nikola Motor Company (ou « Nikola » pour les pressés), ce constructeur automobile basé à Phoenix, en Arizona, spécialisé dans l’élaboration de camions et 4×4 à propulsions alternatives. Fondée en 2014 par Trevor Milton, l’entreprise entrait en bourse début juin et parvenait en quelques jours à être capitalisée à hauteur de 34 milliards de dollars (approximativement 31 milliards d’euros), soit plus que certains acteurs combinés. Une performance qui deviendrait amusante sachant que Nikola n’a encore jamais vendu (ou même produit) un seul véhicule.

Gonflé par l’hydrogène. Nikola se distingue de la concurrence par son pari sur l’hydrogène (plutôt que les batteries électriques) à une époque où les infrastructures de recharge sont encore inexistantes. Persuadée de tenir l’énergie idoine pour le fret – meilleure autonomie et batteries plus légères, compactes et rapides à charger — l’entreprise envisage de construire elle-même ces infrastructures. Si l’optimisme affiché a de quoi ravir les marchés, le vrai bond en bourse s’est produit dès l’annonce de l’ouverture des précommandes pour le Badger, un pick-up doté d’une batterie à hydrogène à l’autonomie colossale (965 km !), pile dans le secteur automobile le plus lucratif actuellement aux États-Unis.

De 0 à 30 000 en sept ans. Si pour l’heure la marque n’a encore produit aucun véhicule, elle compte lancer son premier modèle l’an prochain : le Nikola Tre, un camion à semi-remorque hybride électrique/hydrogène hyper performant, affichant une accélération deux fois supérieure à l’équivalent diesel. Dans la foulée, deux autres modèles devraient suivre, les Nikola Two et Nikola One, des versions à cabine couchette, exclusivement hydrogène. D’ici 2027, Nikola vise 30 000 camions à hydrogène et 14 000 camions électriques écoulés en Amérique du Nord.

Mobilité du futur Mobilité électrique nikola

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !