Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Nicolas Lemonnier, ce Nantais veut nettoyer la planète grâce au jogging

    Repéré par le PDG de Facebook et reçu par Emmanuel Macron, plus rien n’arrête Nicolas Lemonnier. Avec son association Run Eco Team, ce coureur du dimanche utilise nos footings pour ôter des déchets. À vos baskets.

    1 run = 1 déchet. « C’est l’une des mes histoires préférées de l’année. » C’est ainsi que Mark Zuckerberg qualifiait l’association Run Eco Team dans son post du 24 décembre 2016. L’objectif de celle-ci ? Proposer aux coureurs de ramasser au moins un déchet par course puis de poster un selfie avec leurs trouvailles sur le groupe Facebook dédié. La règle auto-imposée : 1 run = 1 déchet. Une initiative simple, ludique et utile qui a tout de suite séduit le fondateur de Facebook, lui-même fana de course à pied. Mais aussi un cadeau de Noël inestimable pour le fondateur de l’association, Nicolas Lemonnier, ostéopathe nantais de 35 ans, qui avait lancé le groupe Facebook un an plus tôt.

    Depuis l’intervention de Zuckerberg, l’association cartonne partout.

    « C’est assez exceptionnel ce qu’il se passe autour de Run Eco Team, a expliqué Nicolas au HuffingtonPost. Il n’y a pas longtemps, un prof de français au Mexique m’a contacté pour créer un événement avec trois classes de son lycée. Ensemble, ils ont ramassé plus de 40 kg de déchets. » Suède, États-Unis, Chine, Portugal… Aujourd’hui, la communauté Run Eco Team compte 130 000 membres à travers le monde, dont près de 18 000 en France. De nombreuses célébrités soutiennent également l’association. C’est le cas de l’athlète Stéphane Diagana, la boxeuse Rim Ridane, l’ex-Miss France Laury Thilleman ou encore le Prince Albert de Monaco.

    Le compteur tourne. En décembre 2017, Run Eco Team est même devenue une application mobile et téléchargeable gratuitement. À première vue, elle fonctionne comme n’importe quelle autre appli de running (nombre de kilomètres réalisés, nombre de calories perdues, etc). Différence : elle intègre un compteur mondial, qui permet de connaître le total de déchets recyclés et le nombre de kilomètres nettoyés dans le monde entier.

    Résultat : plus de 6 500 déchets en moins depuis son lancement et 565 kilomètres propres.

    Les villes entrent dans la course. Avec cette appli, l’objectif de Nicolas Lemonnier, c’est d’aller encore plus loin. Les données récoltées seront mises à la disposition des municipalités qui le désirent, qui sauront ainsi mieux identifier les zones à traiter. Du moins, c’est ce qu’espère le fondateur. Première victoire : la Ville de Paris vient de s’associer au projet.

    Malgré tout, le Nantais, qui précise ne pas gagner d’argent avec son association, sait garder les pieds sur terre : « Ce n’est pas une question de militantisme, c’est une question citoyenne. Je n’ai rien inventé. Beaucoup de coureurs faisaient déjà (ce geste de ramassage) sans le médiatiser », a-t-il précisé à 20Minutes.

    Prochain objectif du jeune papa ? Rallier à sa cause Emmanuel Macron et courir à ses côtés. Reçu à l’Élysée, le fondateur de Run Eco Team laisse entendre qu’un tel événement pourrait s’organiser dans les mois à venir. Des petites foulées pour le président, un grand run pour l’écologie.

    Appli à télécharger pour iPhone et Android

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.