N'emmenez plus vos enfants à l'école, avec PetitBus un voisin s'en charge
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
N’emmenez plus vos enfants à l’école, avec PetitBus un voisin s’en charge
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  19.11.2019
N'emmenez plus vos enfants à l'école, avec PetitBus un voisin s'en charge

La "carte scolaire" aurait dû vous mettre sur la piste : tous les matins, les parents vont tous au même endroit. Pour les libérer, PetitBus organise le regroupement des enfants à emmener par quartier.

École = heures de pointes. Sur la route, dans le tram… vous n’y couperez pas, emmener ses enfants implique d’alimenter les bouchons. Bien que les écoles maternelles et élémentaires soient majoritairement situées à moins de 1,5 kilomètres de leur domicile, 70% des élèves sont emmenés par leurs parents en voiture. C’est alors que quelques papas se sont levés (du bon pied) pour remettre au goût du jour l’antique pratique du « pedibus ». En clair : un ramassage scolaire à pied (ou à vélo et trottinette) où un parent peut accompagner d’autres enfants en même temps que les siens.

Où tu vas, j’irai. L’application de PetitBus commence par vous demander l’école de rattachement de vos enfants. À partir de là, l’algorithme trouvera les parents recoupant votre parcours. Libre à vous de les contacter par chat pour proposer de prendre le relais et organiser des roulements les jours suivants. Pour être certain.e que ce ne sont pas toujours les mêmes qui font le voyage, Olivier Bertil, cofondateur de PetitBus, nous explique qu’un système compte les points pour arbitrer : à chaque accompagnement, on gagne des points que les parents pourront dépenser pour faire emmener leurs enfants.

Petitbus appli

Et si votre planning ne vous permet pas d’être assez disponible pour renvoyer l’ascenseur, PetitBus propose aussi de faire appel à un accompagnateur professionnel. Comptez une douzaine d’euros pour un trajet surveillé, mais ce montant peut évidemment être partagé entre plusieurs parents. Parfait donc pour les activités extra-scolaires par exemple ou aller à l’école avec les copains du voisinage.

Mise à pied. Depuis son lancement, l’appli a conquis plus de 13 000 utilisateurs partout en France. Une grande mise à jour est prévue pour 2020 avec plusieurs nouveaux services : « L’abonnement mensuel sera d’environ 3 euros pour bénéficier de toutes les fonctionnalités et pérenniser notre activité. » Si la moitié des parents des 67 000 groupes scolaires de France ne prennent plus leur voiture chaque matin, on respirera tous mieux aux abords des écoles et, magie, la route sera plus fluide pour tous les autres.

Appli enfants Ramassage scolaire startup

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire