Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Si vous ne trouvez pas de travail, c’est la faute des transports en commun

    Un cabinet démontre, carte à l’appui, qu’en Île-de-France, les transports en commun sont un facteur discriminant dans la recherche d’emploi.

    Qui va où comment ? Le cabinet Boston Consulting Group (BCG) a consacré une étude à « la mobilité, au développement économique et à l’inclusion en Île-de-France » qui montre les disparités entre Paris et sa lointaine banlieue. Comparant 20 métropoles mondiales et s’appuyant notamment sur 3 milliards de calculs d’itinéraires (via Google Maps, TomTom, etc), l’enquête identifie, zone par zone, l’accessibilité en transports en commun ou en voiture de chacune et ses effets sur l’accès à l’emploi. Les inégalités ne sont pas toujours là où l’on pense.

    L’Île-de-France : troisième métropole « la plus compacte » du monde. En moyenne, en une heure de transports en commun, un Francilien peut rejoindre 35% de ses concitoyens (contre 60% à Berlin mais seulement 34% à Londres ou 15% à Rome). Conséquence directe de cet éloignement, une croissance moindre. Ainsi, 20% des zones les plus riches sont deux fois plus accessibles que 20% des plus pauvres. Pire, cela engendre aussi des inégalités d’accès au travail. La moitié la plus pauvre de l’Île-de-France n’a accès qu’à 21% des emplois de cadres et de professions supérieures en moins de 30 minutes de trajet. Alors que les territoires les plus riches, eux, ont accès à 60% de ces emplois avec le même temps de trajet.

    La solution préconisée ? Une utilisation plus adaptée de la voiture car si les transports en commun sont efficaces sur une zone dense, ce n’est plus le cas sur une zone diffuse. Autre piste envisagée, un péage urbain dont les recettes financeraient des VTC partagés pour répondre au défi de l’enclavement.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.