Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Des navettes de quartier gratuites pour nos déplacements quotidiens

    La ville de Saint-Louis, aux États-Unis, teste actuellement ce qui pourrait bien être l’avenir de la mobilité à la demande : des taxis électriques gratuits pour nos déplacements quotidiens.

    Microtransit. Le terme est un peu barbare, mais tout le monde a déjà vécu cette situation où, dans son quartier, pour aller faire ses courses ou chercher ses enfants à l’école, on hésite entre le métro (la station est trop loin), la marche à pied (on est fatigué), la voiture (dur de se garer) ou un Uber (vous ne roulez pas sur l’or). Le microtransit, c’est ça : la problématique du premier ou dernier kilomètre, quand les options de mobilité sont mal pensées et vous obligent à faire des choix par défaut, soit chronophage, soit couteux ou pas écologiques.

    Hep, taxi. C’est ce problème cornélien que souhaite résoudre Downtown STL, Inc, une association liée au business du centre-ville de Saint-Louis, en testant du 1er mars au 30 juin trois navettes électriques qui permettront aux habitants de se déplacer sur de courtes distances. À la différence du covoiturage (trouver une personne qui va dans la même direction que vous) ou des services type Uber (un client = une voiture), ces navettes fonctionnent comme des mini bus parcourant les quartiers prédéfinis. Les usagers peuvent programmer un voyage via une application, ou simplement héler le taxi collectif et gratuit, puisque financé par Downtown STL, à hauteur de 135 000 dollars.

    « Ce microtransit du dernier kilomètre soutient à la fois le transport en commun et les personnes qui choisissent d’utiliser leur voiture. » (Missy Kelley, PDG de Downtown STL.)

    Dynamiser les centres-villes. Si cette idée se révèle localement concluante, on peut rapidement imaginer une prolifération dans d’autres métropoles ; tant les enjeux liés à la mobilité urbaine sont importants pour les prochaines décennies. Un tel système, en plus d’être économique et écologique, permettrait également aux salariés des centres-villes de se garer, par exemple, en périphérie, pour ensuite se déplacer plus librement grâce à ces navettes. Comme Libération le rappelait récemment, ces initiatives permettent très concrètement de lutter contre « l’autosolisme » : chaque jour en France 13,5 millions de personnes se rendent à leur travail en étant seules dans leur voiture.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.