Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    La mort des cargos polluants grâce à la première barge 100% électrique

    La révolution électrique s’apprête à torpiller les horribles porte-conteneurs naviguant au fioul. Comment ? Grâce à cette barge hollandaise qui prendra la mer cet été.

    Ils sont barges, ces Hollandais. Car c’est chez eux qu’a été conçue la première barge électrique de l’armateur Port-Liner. Lorsque six de ces grosses péniches propres navigueront sur le canal Wilhelmine, qui relie le port de Rotterdam au cœur du pays, l’impact sur l’environnement sera équivalent à 23 000 camions qui resteraient au garage. Les pompistes du port risquent alors de troquer leur pistolet contre une prise de courant.

    Dans un magazine britannique adressé aux fanas de logistique, le PDG de Port-Liner, l’entreprise du groupe Van Meeger affrétant ces bateaux, garantit l’origine verte de l’électricité : « Les batteries sont chargées à terre par Eneco, une société fournissant une énergie sans carbone à partir d’éoliennes, d’énergies solaires et renouvelables. » Pour l’instant, seuls deux navires de cette flottille électrique sont en construction : un modèle de 52 mètres de long pouvant embarquer 24 conteneurs et un autre de 110 mètres de long capable de transporter 270 conteneurs. La mise à l’eau est prévue pour l’été 2018. Le reste suivra d’ici la fin de l’année.

    Le transport maritime est une véritable catastrophe écologique : certains de ces gros bateaux polluent autant qu’un million de voitures.

    Paré à virer de bord. L’université de Rostock et le centre de recherche sur l’environnement de Munich ont précisément comptabilisé 60 000 morts par an en Europe imputables aux émissions de particules fines générées par le transport maritime. Sans évoquer les tristement célèbres marées noires. L’air du grand large, ce n’est plus ce que c’était… Mais le secteur semble avoir reçu une bonne décharge électrique puisque des initiatives de cargo écolo émergent ici et là.

    En décembre dernier, nous vous parlions de la Chine qui venait de mettre à l’eau le premier cargo à batterie du monde. La Norvège, quant à elle, s’apprête à lancer en 2019 un porte-conteneur autonome zéro émission. Si l’effort est maintenu, la mouette de Gaston Lagaffe, d’humeur toujours sinistre, pourrait même finir par retrouver le sourire.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.