Moins cher avec moins d'eau : comment WashMee veut révolutionner le lavage auto
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Moins cher avec moins d’eau : comment WashMee veut révolutionner le lavage auto
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  06.02.2020
Moins cher avec moins d'eau : comment WashMee veut révolutionner le lavage auto

Trouver la station de lavage la plus proche de vous, c’est déjà pratique. Mais pouvoir payer sans monnaie ni horribles jetons, cela rend cette appli indispensable. Le directeur de WashMee nous décrit comment elle aide déjà la planète à faire des économies d'eau.

Portique à brosses et tunnel, lavage haute pression, laveur à la main travaillant sans eau… Jusqu’ici, WashMee était la seule solution recensant tous les services de lavage de France. L’appli les géolocalise et indique les tarifs, la fréquentation et permet de profiter de promotions. On peut même réserver son lavage à domicile. En février, la startup sort une nouvelle version qui dématérialise les paiements pour ne plus avoir à sortir de monnaie de sa poche. On a rencontré Christophe Baron, son directeur, qui nous explique tout ce que ça va changer, et pourquoi c’est indispensable pour l’environnement.

Qu’est-ce qu’on gagne à télécharger WashMee, aujourd’hui ? Du temps, de l’argent ?

Du temps, oui, puisque nous sommes la seule « base » à recenser l’intégralité des solutions de lavage en France. Le secteur est encore très peu digitalisé et il y a autant de types de jetons que d’enseignes différentes. En dématérialisant le paiement, on permet à chaque professionnel de fixer les prix qu’il veut dans l’appli mais aussi de faire des opérations de promotion. Notre commission est de 15% sur les lavages réalisés, mais en pratique on s’aperçoit que les prix dans WashMee sont au pire identiques à ceux en station. C’est bénéfique pour l’usager qui va bénéficier de réductions faites par les pros aux heures creuses par exemple.

Vous dites que WashMee incite à un lavage plus écoresponsable. Par quel moyen ?

Aujourd’hui, il y a encore 20% de la population qui lave sa voiture chez elle, ce qui est complètement interdit par la loi. Déjà parce que ce sont 500 litres d’eau gâchés. Ensuite parce que tous les produits que vous utilisez et les polluants que vous enlevez de votre véhicule vont directement dans les nappes phréatiques.

Cela semble bizarre, mais aller laver sa voiture est un geste écologique !

À ce titre, le plus écolo n’est-il pas de… ne pas laver sa voiture ?

Eh non, car les particules qui se sont déposées partiront avec la première pluie et cela ruissellera dans les sols. On préfère donc promouvoir les stations qui investissent dans des systèmes de retraitement de l’eau et des produits écoresponsables. La haute pression utilise moins d’eau et bien souvent la recycle ; on y consomme 50 litres, soit 10 fois moins que chez vous. Un lavage à la main, comme ceux faits à domicile, n’utilisent que 20 cl d’eau. On a aussi un partenaire qui utilise, pour nettoyer les jantes, un produit à base de sucre, 100% recyclable.

Vous avez lancé l’appli l’été dernier. D’où est venue l’idée ?

Avec mon associé, Bertrand, nous sommes deux amateurs de voitures, lui spécialement fan de 4×4. On a conduit beaucoup de véhicules, dont de très belles voitures, et on est maniaques. À force d’être dans les centres de lavage, on s’est aperçus qu’ils avaient un vrai problème : on en avait marre de faire la queue, d’avoir des dizaines de jetons dans le cendrier, sans comprendre lesquels vont où… Sans compter les stations où on lavait plus nos chaussures que la bagnole parce que le tuyau fuyait. On a voulu lancer un ranking, avec des étoiles pour promouvoir ceux qui investissent pour être écoresponsables et remuer ceux qui auront zéro étoile.

Où en êtes-vous maintenant ?

On s’est concentré dans un premier temps sur le référencement des professionnels du lavage, pour être le plus exhaustif possible. Aujourd’hui, on a une base conséquente, nous travaillons autant avec des laveurs auto-entrepreneurs que les deux plus grands réseaux de franchise qui sont CosmétiCar et DetailCar. En 2020, avec la nouvelle version de l’appli qui sort en février, on met le turbo !

Plus d’infos et téléchargement : washmee.fr

https://www.washmee.fr/images/B.png

Appli Lavage startup

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire