Métro, bus, trains... quels sont les transports maintenus malgré le couvre-feu ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Métro, bus, trains… quels sont les transports maintenus malgré le couvre-feu ?
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  19/10/2020 10:40
Métro, bus, trains... quels sont les transports maintenus malgré le couvre-feu ?

Si la RATP circule normalement cette semaine, c’est moins évident en région. Mais chacun pourra partir en vacances pour la Toussaint...

En vigueur depuis samedi dernier, le couvre-feu n’interdit pas aux transports en commun de fonctionner. Au contraire : tous ceux qui travaillent en horaires décalés dont les soignants doivent pouvoir les emprunter. Les régies de transports d’Île-de-France et des huit métropoles concernées (Aix-Marseille, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Rouen, Saint-Étienne et Toulouse) fonctionnent donc sans restriction et chacun peut les utiliser si nécessaire. Votre ticket fera office d’attestation de dérogation comme l’a promis le premier ministre. Qu’on se le dise, il en va de même pour les VTC et taxis.

Oui, vous pouvez rentrer du travail ou vous rendre à l’hôpital en bus après 21h, si le motif est justifié.

Circulation normale. À Paris, Valérie Pécresse a déclaré qu’Île-de-France Mobilités allait maintenir tous les transports ouverts. Métros, RER, tram et bus circuleront avec la même fréquence qu’habituellement, au moins pour la première semaine du couvre-feu. Par la suite, des ajustements seront faits en fonction de la fréquentation des usagers sur le nombre de rames et les stations qui resteront ouvertes. Même son de cloche de Lille à Lyon en passant par Grenoble, chaque métropole annonce maintenir des rotations normales sur leurs réseaux… le temps d’« une période d’observation ».

Et les vacances alors ? Là encore, le service est parfaitement assuré. La SNCF a confirmé que TGV Inoui, Ouigo, Intercités, trains internationaux et trains régionaux circuleront comme prévu pendant toutes les vacances de la Toussaint. Loin de ralentir, les cheminots attendent près de 5 millions de vacanciers. Idem pour les avions, dont le planning reste inchangé que ce soit pour Air France ou les aéroports de Paris.

Reste un problème à régler : si ces annonces se montrent rassurantes, les Français fuient un peu les transports en commun. Selon une récente étude, 30% des Franciliens et au moins 20% des provinciaux évitent désormais d’y avoir recours. Une disparition qui va avoir des conséquences importantes sur les revenus de ces services publics à long terme et qui, là, feront chuter les rotations…

Couvre-feu RATP Transport en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !