Merci Valérie : depuis le 1er novembre, le carnet de tickets de métro coûte 2 euros de plus
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Merci Valérie : depuis le 1er novembre, le carnet de tickets de métro coûte 2 euros de plus
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  31/10/2019 22:54
Merci Valérie : depuis le 1er novembre, le carnet de tickets de métro coûte 2 euros de plus

Annoncée en septembre, l’augmentation a lieu dès ce vendredi. Maintenant c’est 16,90 euros... sauf sur votre smartphone.

Laissez brûler les p’tits papiers. N’ayez pas peur au distributeur, le carnet de 10 tickets est passé de 14,90 euros à 16,90 euros ce 1er novembre. Deux euros de plus, c’est 13% de hausse d’un coup. Pourtant, le prix à l’unité ne bouge pas. Une augmentation subtile dont le but est d’inciter le plus grand nombre de Franciliens à acheter dématérialisé.

En effet, la hausse des prix ne touche pas les billets numériques sur l’appli ViaNavigo ou en achetant un pass Navigo Easy (vendu 2 euros mais anonyme), sur lesquels les packs de 10 voyages sont toujours vendus 14,90 euros.

Hausse écolo. Car si vous les pensiez disparus, remplacés par les applis de smartphone et Navigo à badger, les tickets T+ en carton avec leur petite bande marron sont pourtant toujours là. Il s’en vend même 29 millions de carnets chaque année en Île-de-France. Ce qui représente un certain poids écologique : « Pour préserver l’environnement, justifie Valérie Pécresse, présidente de la Région, je veux faire disparaître progressivement le ticket de métro à bande magnétique, qui met un an à se décomposer. » Prolongement logique, les tickets des navettes d’aéroport augmentent aussi, Orlybus passant de 8,30 euros à 9,50 euros et RoissyBus à 13,70 euros au lieu de 12 euros.

https://actus.lab.vianavigo.com/wp-content/uploads/2018/05/visuel_01.jpg

Ça va cartonner. En bout de ligne, le ticket T+ sera définitivement retiré de la vente au second semestre 2020 précise Valérie Pécresse au Parisien. En plus d’être écolo, cette augmentation va également limiter la contrebande de titres de transports. Toutefois, elle obligera chaque touriste ou voyageur de passage à Paris à télécharger l’appli. Quand on sait que 23% des Français n’utilisent jamais internet, on peut craindre que se creuse davantage la fracture numérique.

IDF métro ticket de métro

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !