Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Même les poissons rouges sont remplacés par des robots

    Mais l’aquarium coûte 100.000 euros !

    Une start-up française a créé des poissons robots. Il font tout comme les vrais, sont hyper technologiques, cartonnent en Asie et font flop en Europe.

    Et si vos poissons rouges étaient bientôt remplacés par des poissons robots ? C’est l’idée folle de la start-up française RobotSwim, qui planche sur le concept depuis 2005. Quelque 5 brevets plus tard (si si), voici leur petit robot sous-marin autonome ! Il se prénomme Jessiko et utilise ses nageoires latérales en métal pour se déplacer.

    Au royaume des poissons robots, Jessiko impressionne par sa petite taille avec ses 22 cm de long. Lui et ses congénères tournent dans leur aquarium comme un vrai banc de poissons, avec une autonomie de 24h. Un microprocesseur leur permet de suivre des trajectoires programmées et de réagir à leur environnement. Vous pouvez par exemple braquer une lampe sur eux, ils ne manqueront de suivre le faisceau lumineux, toutes nageoires frétillantes.

    A quoi ça sert ?

    “Les Français demandent toujours à quoi servent nos poissons et n’acceptent pas que se soient une décoration”, se désole Christophe Tiraby, fondateur de la start-up, qui a bien du mal à percer sur le marché européen. C’est vrai que l’on peut assez naturellement se poser la question. Et que la contemplation autrefois délassante de poissons tournant en rond pourrait virer au cauchemar technique de robots agités dans un bocal.

    Si le spleen nous saisit devant ces prouesses techniques aux fins énigmatiques, Chinois et Coréens, se montrent eux enthousiastes. Un gadget comme un autre. Le petit animal robotique made in France cartonne côté asiatique ! “Nous avons installé nos équipements dans différentes entreprises chinoises. Nous sommes même dans un grand musée national”.

    Le petit poisson robot n’atterrira toutefois pas tout de suite dans votre salon. L’entreprise ne vend que des kits pour professionnels : 100 000 euros pour l’aquarium et une douzaine de ces animaux robotiques. Encore une fois, devrions nous vraiment troquer nos poissons rouge ?

    Vidéo RobotSwim à télécharger ici

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.