Mélanger sans-plomb et superéthanol pour payer moins cher : une fausse bonne idée ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Mélanger sans-plomb et superéthanol pour payer moins cher : une fausse bonne idée ?
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  25/08/2021 15:51
Mélanger sans-plomb et superéthanol pour payer moins cher : une fausse bonne idée ?

Face à la flambée des prix à la pompe, c'est la tendance de l'été chez les Français. Mais cette économie risque de vous coûter cher…

L’essence flambe. Vous l’avez sans doute constaté, les prix à la pompe ne cessent de monter depuis des semaines. Sur toute l’année 2021, le ministère de la Transition écologique confirme une hausse de 13 % du gazole, et de 16 % pour le Sans-Plomb 95. Le litre de gazole est désormais à 1,43 € et 1,56 € pour le SP95. Une tendance qui prolonge les hausses de 2020 et pousse les automobilistes à certaines extrémités inattendues.

Pour réduire la facture du plein, certains lorgnent sur le superéthanol E85, dont le litre n’est qu’à 0,67€, lui. Une différence de 90 centimes plutôt tentante. D’autant que n’importe quelle voiture peut rouler à l’E85 ; il suffit à son propriétaire d’installer un boîtier de conversion. Sauf que ce dernier coûte pas moins de 750 €, plus la pose. L’économie apparaît moins rentable. Alors quelques malins versent l’E85 dans leur réservoir sans le convertir et se frottent les mains.

https://twitter.com/LeLynxfr/status/1428296283974950912

Les constructeurs l’affirment : un mauvais carburant va accélérer la dégradation du moteur et fait courir des risques de pannes et dysfonctionnements. D’autant que le mélange de carburant modifie l’apport énergétique à votre moteur. Autre risque, votre assurance ne prendra pas en charge les réparations si une dégradation était constatée à la suite de ce mélange. De son côté, un véhicule est homologué pour un carburant et un seul ; le fait d’en avoir injecté un différent vous fera perdre votre garantie constructeur. Aucune rentabilité à long terme donc.

Alors que faire ? La hausse des prix inquiète en plus haut lieu : la ministre Barbara Pompili assurait à l’AFP que « le gouvernement restera très vigilant, dans les prochaines semaines, à l’évolution des prix » tout en rappelant que l’État n’a pas la main sur le cours du pétrole. Non, mais elle pourrait baisser ses taxes, ce qui serait toutefois contraire à la stratégie d’incitation à troquer sa voiture pour une électrique. Un débat qui nous ramène exactement deux ans en arrière, et qui n’avait finalement jamais été réglé face à la colère des Gilets jaunes.

insolite

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !