" layout="nodisplay"> Mécano à la retraite, il profite de son temps libre pour fabriquer une voiture de sport
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Déjà demain / Mécano à la retraite, il profite de son temps libre pour fabriquer une voiture de sport
Mécano à la retraite, il profite de son temps libre pour fabriquer une voiture de sport
Vincent Pons |  24/06/2022 11:16
Mécano à la retraite, il profite de son temps libre pour fabriquer une voiture de sport

Après avoir été carrossier, mécanicien, soudeur ou même maçon, José Cabrerizo a décidé à 62 ans d’apprendre un nouveau métier : concepteur de supercar.

Une retraite bien utile. Aujourd’hui, Toulouse c’est : le berceau de Nougaro, la maison de la Cité de l’Espace ou le siège d’Airbus. Mais demain, Toulouse pourrait aussi devenir la ville de la Cid Babieca, un magnifique roadster conçu intégralement dans l’agglomération. Depuis 6 ans, José Cabrerizo travaille d’arrache-pied pour façonner ce véhicule dont il rêve depuis des années. Nommée en hommage au destrier du Cid, la Cid Babieca sera l’une des seules voitures de luxe au monde imaginée, dessinée et produite par un seul homme.

« José Stark ». En se lançant dans un tel projet, José a voulu montrer qu’il était encore possible de faire en France des voitures de caractère. Pendant ces six dernières années, il a pris tout son temps libre, soit 18 000 heures de travail, pour concrétiser ce rêve. Sur cette période, il conçoit à la main toutes les pièces possibles et modifie celles qu’il n’arrive pas à forger pour qu’elles s’adaptent à son design. Ce petit bijou d’ingénierie est équipé d’un moteur V12 de 6 litres qui pourra, une fois finie, exprimer toute sa puissance sur circuit. Notre créateur ne désire pas pour le moment obtenir l’agrément pour circuler sur la voie publique. 

Quand on veut, on peut. Depuis un an, Jonathan Vuille, vidéaste professionnel tourne un documentaire sur l’histoire de José Cabrerizo. Intitulé Babieca, Building The Dream, il devrait raconter l’histoire d’un homme qui. seul dans son garage, est capable de concevoir une voiture à la classe aussi folle que celles de Maranello. On espère qu’un chapitre sera consacré à la découverte du roaster de José, qui sera dévoilé prochainement sur le circuit du Mans. En attendant, on félicite José pour ce pur épisode de do it yourself.

Crédits photo de Une : Fred Lancelot

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !