Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Martin Strel

    Le nageur indestructible

    Ce Slovène de 62 ans descend à la nage les plus longs fleuves du monde.

    « J’ai nagé le Danube, le Mississippi, le Parana, le Yangtze et l’Amazone. » annonce la  bio Twitter de Martin Strel. A voir sa silhouette replète, ses 62 ans bien vécus et son goût non modéré pour le bon vin, les burgers, la bière et la vie en général, on a du mal à reconnaître immédiatement l’athlète. Et pourtant, ce colosse Slovène est recordman dans sa discipline, la descente à la nage des plus longs fleuves du monde.

    Né en Slovénie, à Mokronog – petite ville entourée de forêts et de lacs, il se jette à l’eau petit pour éviter les colères d’un père porté sur l’alcool. Au milieu de la rivière, il est en sécurité. Depuis, Martin nage. Encore et encore, des jours et des nuits, records après records, il frôle la mort mais il nage. 

    « Je me prépare à nager dans la mer adriatique ! »

    Tout commence en 1992, lorsqu’il descend la rivière Krka, longue de 101 kilomètres, en 28 heures. En 2000, c’est au tour du Danube, soit 2860 kilomètres en 58 jours. Et bat au passage le record du monde de nage sur longue distance. En 2001, rebelotte grâce à 84 heures et 10 minutes de nage non-stop dans le Danube encore – et il perd 18 kilos au passage (plus efficace que Ducan !) En 2007, il parcourt 5270 kilomètres en nageant dans l’Amazone… En bref, depuis les années 2000, il a entièrement descendu les 5 fleuves mentionnés dans sa bio Twitter. Voilà, voilà.

    Attaques de piranhas et tête à tête avec une raie vénéneuse

    Ses petites virées ne sont pas sans risques : si Martin milite pour des eaux non polluées, il n’a aucune haine pour la faune aquatique – il nage néanmoins avec un couteau attaché à la jambe – même si elle ne lui fait pas de cadeaux ! Il s’est déjà fait attaqué par des piranhas, infesté par des parasites et des maladies tropicales, touché par la foudre, et a même perdu des lambeaux de peaux à cause de cloques et d’ampoules. Un guerrier on vous dit ! Sa rencontre la plus freaky ? Un tête à tête avec une raie vénéneuse, qui a piqué son fils alors qu’ils nageaient tous les deux dans l’Amazone. Coincé dans la jungle brésilienne, il a du multiplier les efforts pour trouver de l’aide. Aujourd’hui, son fils est toujours vivant. « Le temps est compté, une erreur, et c’est fini pour toi« , raconte-t-il aujourd’hui au Guardian.

    « J’atteins un état méditatif et je ne ressens plus la douleur du tout »

    Ne croyez pas pour autant que barboter aussi longtemps dans un fleuve est chose facile. Dans le documentaire Martin Strel, nageur marathonien, il explique :

    « La plupart des gens ne comprennent pas comment quiconque peut nager douze heures ou plus chaque jour. (…) Au début, c’était terrible. Je souffrais énormément. Je me disais : « C’est trop dur ». Tu as des larmes plein les yeux, mais tu dois nager, tu dois finir. C’était dur de nager. Et puis, alors que j’étais dans le Danube, c’est arrivé. J’ai trouvé. Ce n’est pas facile pour moi d’expliquer ce qu’est l’hypnose ou la méditation. C’est quelque chose qui m’aide beaucoup. Ma concentration est très très profonde, comme de la méditation et quand j’atteins cet état, je ne ressens plus la douleur du tout. »

    Au-delà de la performance et de l’exploit, on ne peut être qu’irrémédiablement fan de Martin Strel. Loin de nager pour l’exploit ou pour la performance, Martin nage pour la planète.

    « Quand j’étais petit, l’eau était tellement propre, il y avait plein de crabes et de poissons. De l’eau propre partout. La nature était magnifique. Puis ils ont commencé à construire des nouvelles routes, à détruire les criques et les rivières. Tous les crabes sont morts. Tous les poissons. Et même les plantes. Alors j’ai décidé de nager pour la paix, l’amitié et les eaux propres », dit-il au magazine Uproox.

    Avant de conclure : « Je ne suis qu’un homme simple, mais je peux quand même changer le monde.« 

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.