Marseille ouvre son port au navire de Banksy, avec 350 migrants à bord
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Marseille ouvre son port au navire de Banksy, avec 350 migrants à bord
Hilaire Picault |  31/08/2020 18:42
Marseille ouvre son port au navire de Banksy, avec 350 migrants à bord

Au terme d’une croisière risquée, 350 personnes vont pouvoir trouver un refuge grâce au bateau payé et décoré par l’artiste, puis remis à une ONG.

Rappel des faits. Le 18 août, un navire part discrètement d’un port espagnol (Burriana). Le 27 août, le street artist Banksy révèle dans une vidéo remise au Guardian qu’il a financé l’achat de ce yacht de 31 m ayant appartenu aux douanes françaises, l’a redécoré d’un rose pétant et l’a remis à la capitaine allemande Pia Klemp. Celle-ci a déjà plusieurs missions de sauvetage à son actif, ce qui lui a valu des altercations avec la justice italienne.

Ce n’est pas un hasard si ce navire a été baptisé le Louise-Michel en hommage à l’anarchiste française. La couleur punk et le graffiti d’une fillette avec une bouée en forme de cœur ne manquèrent pas de plaire aux gazettes. Mais le véritable coup d’éclat arriva ensuite.

350 vies sauvées à Marseille. L’équipage du Louise-Michel a fait savoir le vendredi 28 août qu’il avait sauvé de l’eau 219 personnes et appelait à l’aide. Trois personnes avaient déjà perdu la vie sur un canot pneumatique trop chargé pour avancer, avant que le yacht humanitaire n’arrive pour les repêcher. Une autre est décédée depuis, à bord.

Répondant à l’appel, des garde-côtes italiens ont secouru 49 personnes fragiles (dont 13 enfants et 32 femmes) pour les ramener à Lampedusa, au sud de la Sicile, avec l’aide de l’ONG italienne Mediterranea. Un second navire est venu à leur rescousse : le Sea-Watch 4, navire de sauvetage de l’ONG allemande United4Rescue. Déjà chargé de 201 réfugiés, il a accueilli les rescapés restant du Louise-Michel. C’est pour ces deux navires que le port de Marseille va ouvrir ses portes.

Liberté, Égalité, Solidarité. La maire écologiste de Marseille nouvellement élue, Michèle Rubirola, a confirmé avoir donné son accord – et appelé le président Macron à s’associer à son action – pour accueillir les navires de sauvetage mettant fin à cette cruelle traversée. En tout, près de 350 réfugiés pourront être accueillis et soignés. Rappelons-le : secourir toute personne en danger en mer est une exigence du droit maritime international.

Navire ONG Réfugiés

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !