Marseille offre le code aux jeunes pour réduire les accidents de trottinette électrique
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
L'EASY MOBILITY CHALLENGE EST DE RETOUR, DECOUVREZ LES START-UP EN COMPETITION ICI
Detour
Marseille offre le code aux jeunes pour réduire les accidents de trottinette électrique
Robin Ecoeur |  17/11/2021 14:55
Marseille offre le code aux jeunes pour réduire les accidents de trottinette électrique

Une première expérimentation concernera 100 jeunes et pourra être étendue à 1000 si celle-ci est jugée satisfaisante. L’idée est d’aider les jeunes éloignés des zones de transport ou issus de quartiers prioritaires pour qu’ils apprennent à mieux respecter le code afin d’éviter les accidents.

Avoir les bases pour mieux se déplacer. L’apprentissage de la conduite commence inévitablement par celui du code de la route (qui fête d’ailleurs ses 100 ans cette année). Alors à Marseille, Hedi Ramdane, adjoint au maire en charge de la jeunesse, a fait part de sa proposition lors d’un conseil municipal.

Il souhaite former gratuitement 100 jeunes, âgés de 16 à 18 ans et issus de quartiers dits prioritaires ou éloignés des transports, à l’examen du Code de la route. « Ce dispositif ne résoudra pas l’inégalité en matière de transports en commun à Marseille, mais ça peut aider certains jeunes à trouver un emploi. Et au moins, lorsqu’ils prendront des trottinettes, ils seront plus attentifs au respect des règles », explique l’adjoint sur 20Minutes, avant de poursuivre : « Il existait jusqu’ici des dispositifs d’accompagnement pour le permis de conduire, mais pas d’aide pour le Code de la route ».

1000 jeunes en 2022 ? Dix séances de trois heures ainsi que l’inscription à l’examen font partie du forfait offert par la mairie. Un coût estimé, par candidat, à 135 euros. Les jeunes qui souhaitent bénéficier de cet accompagnement devront remplir un formulaire en ligne afin que l’on vérifie s’ils rentrent dans les critères (âge, zone géographique, revenus des parents).

Si pour cette première expérimentation, la mairie compte faire appel à un prestataire, en l’occurrence une auto-école, elle envisage également de former ses propres agents pour préparer les jeunes au Code. Et si ce premier essai est concluant, l’aide pourrait s’étendre à 1000 jeunes dès l’année prochaine. Droit au but comme on dit, mais avec prudence.

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !