Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Mamma mia, le Vespa revient en version électrique

    Quand on dit scooter, on pense Vespa. Sauf que la marque tarde à sortir une version écolo. Alors un designer s’en est chargé.

    La Dolce vita. C’est LE scooter. Celui des années 1950 étincelantes de Gregory Peck & Audrey Hepburn dans Vacances romaines. Celui aussi des happy days et des rockeurs mods anglais. Confortable, classe, pratique à réparer (l’argument à sa sortie était que chacun pouvait changer la roue sans passer au garage), il a été cent fois remis au goût du jour.

    Sauf qu’au-delà de son design mythique, ça reste une antique pétrolette dont le deux-temps 98 cc vrombit et fume dans les virages. Refusant de voir disparaître ce chef-d’œuvre italien aussi indispensable qu’une feuille de basilic sur des pasta, le designer Guilio Iaccetti l’a réinventé.

    Forza Italia. Le résultat, appelé « Vespampère », se démarque par sa simplification de l’original : les ailes latérales disparaissent au profit de courbes dignes d’une sculpture moderne et fait la part belle à un siège en porte-à-faux plongeant. Ici, maigrir, n’est pas seulement une coquetterie. Plus léger, le Vespa gagne en volume comme en poids, ce qui convient à l’intégration d’un moteur électrique et de sa batterie lithium.

    Moderne également, les compteurs de vitesse et jauge sont désormais délocalisés dans une application, de même que le contrôle des phares. Un compartiment spécial est prévu dans le guidon pour accueillir votre smartphone. Le Vespa était moderne, il devient enfin contemporain.

    Faux départ. Seule erreur à l’allumage : ce bijou n’est que l’œuvre d’un designer et non la commande de Piaggio. Aux dernières nouvelles, celle-ci travaillait bien sur un « Vespa Elettrica » en version 50 cc (donc limité à 45 km/h) et son grand-frère hybride. Les deux avaient été présentés au salon du deux-roues de Milan en 2016 et devaient sortir fin 2018. Le silence qui retentit depuis pourrait être une bonne nouvelle et indiquer que le design chromé façon robot martien d’alors a été abandonné au profit de celui de Iachetti. Et puis le silence, quoi de plus normal pour un scoot électrique ? Bref, on garde l’espoir : avanti !

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.