Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Un Malien a inventé un ciment durable en plastique recyclé

    C’est ce qu’on appelle un « coup double ». Avec son matériau de construction durable, Moussa Thiam s’apprête à dépolluer la filière cimentière tout en recyclant intelligemment nos vieux sacs plastiques.

    Le ciment est principalement constitué de clinker. Sa fabrication nécessite une cuisson à très hautes températures et entraîne donc une importante dépense d’énergie. Actuellement, l’industrie cimentière est, à elle seule, responsable de 5 à 6% des émissions mondiales de CO2.

    Le clinker ? Laisse béton Moussa Thiam est un chercheur malien travaillant à l’Université d’Ottawa. Il met actuellement au point un ciment sans clinker, uniquement composé de sable, de graver et… de plastique. Or, s’il y a bien quelque chose dont on ne manque pas, c’est bien ce dernier : plus de 311 millions de tonnes sont produites chaque année dans le monde.

    Un chiffre qui n’est pas près de diminuer dans les années à venir. Mais grâce à ce « ciment vert », les montagnes de plastique ne seront plus une calamité.

    Pavé de bonnes intentions. Moussa Thiam pourrait alors être prophète en son pays : le gouvernement malien s’intéresse de très près à cette innovation offrant une excellente alternative pour paver les routes. En effet, cet éco-ciment serait même 15% moins cher à produire qu’un ciment traditionnel. Toutefois, il faudra s’armer d’un peu de patience : le chercheur doit encore affiner son invention et notamment renforcer la solidité du matériau.

    Ciment qui recycle le plastique

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.