Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Malgré l’annulation de la taxe carbone, les automobilistes ne vont pas économiser beaucoup

    L’Elysée a annulé la hausse prévue au 1er janvier sur les carburants. A priori, cela représentera une économie très relative selon la motorisation de sa voiture et le nombre de kilomètres que l’on parcourt par an…

    C’était la revendication qui a mis le feu au poudre, ce fut la première victoire des gilets jaunes. Mercredi 5 décembre, le gouvernement, en la personne de son Premier ministre, Édouard Philippe, annulait purement et simplement la hausse des taxes prévue sur les carburants en 2019. Pas de 6 centimes supplémentaires sur le litre du diesel, pas de 3 centimes en plus sur l’essence.

    Macron sur les 80 km/h : "une connerie"

    Toutefois, la question se pose : y a-t-il de quoi s’enflammer comme un cocktail molotov et sabrer le champagne ? Dans l’absolu, vous pouvez, mais que vous soyez un petit comme un gros rouleur, le nombre de bouteilles que vous allez pouvoir vous offrir pour fêter cette victoire sera relativement limitée.

    Le ou la propriétaire d’une petite voiture essence pourra tabler sur une économie d’environ 20 euros par an.

    L’instant calculatrice. Une journaliste de BFM a pris la peine de sortir sa calculette et de reprendre les chiffres du budget moyen de l’automobiliste français de l’Automobile Club Association, compilés avec ceux de l’INSEE. Ainsi, le propriétaire d’une petite essence consommant 7,5 litres aux 100 kilomètres et roulant environ 8 500 kilomètres pourra tabler sur une économie d’environ 20 euros par an. Le propriétaire d’une petite diesel consommant 4,9 litres aux 100 et enchaînant également 8 500 kilomètres économisera 27,5 euros pour sa part. Autre exemple, le propriétaire d’une diesel de taille moyenne consommant 5,2 litres aux 100 kilomètres et roulant 30 000 kilomètres par an économisera pour sa part autour une centaine d’euros.

    Résultat de recherche d'images pour "loi carburant macron"

    Ce n’est pas rien, bien sûr, mais en bon(ne) gestionnaire, peut-être serait-il plus raisonnable de faire l’économie du champagne. D’autant qu’une hausse du baril de pétrole pourrait bien effacer l’économie permise par le geste d’apaisement du gouvernement. Bref, si vous aimez vraiment le mousseux, le plus malin pour en boire sans compter reste encore de vous mettre au vélo ou à la marche à pied.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.